De nombreuses routes restent bloquées en ce 29ème jour de manifestations, alors que les manifestants s’apprêtent à enterrer Ala Abou Fakher, tué au barrage de Choueifat/Khaldé, par un membre des services de renseignement. Selon certaines sources, ce dernier, tout en étant membre du PSP, s’était dernièrement opposé au parti auquel il appartient.

Pour l’heure, la route où Ala Abou Fakher a été tué a été réouverte au trafic routier vers 9h30 afin de permettre le passage aux personnes souhaitant assister aux funérailles. La situation reste toujours tendue ailleurs.

À Beyrouth, le Rond Point Chevrolet est toujours interdit à la circulation.

L’autoroute, côté nord de la capitale, est bloquée en plusieurs endroits, notamment à Jal el Dib, Nahr Kalb, Zouk-Adonis, Ghazir et Bohssas à Tripoli.

Au Sud, des manifestations ont toujours cours à Saïda, notamment devant le tribunal de la localité, où est prévu un procès aujourd’hui contre les protestataires ayant dégradé une propriété qui appartiendrait à l’épouse du Président de la Chambre, Randa Berri.

Pour rappel, les manifestations ont débuté dans la nuit du 17 au 18 octobre, après la décision du ministre des télécommunications Mohammed Choucair d’imposer une taxe sur les communications VOIP comme WhatsApp. Cependant, c’est avec les gardes du corps du Ministre de l’éducation, qui ont tiré en l’air puis aux pieds des manifestants que les choses ont dérapé. À l’annonce de cette nouvelle, de nombreux barrages ont été organisés un peu partout au Liban, les manifestants demandant la démission de l’ensemble de la classe politique libanaise qu’ils accusent d’être corrompue. C’est sous la pression populaire que le gouvernement Hariri III a démissionné le 28 octobre dernier.

Les routes, après avoir été brièvement rouvertes durant quelques jours, ont vu réapparaître les barrages ce mardi, alors que le Parlement souhaitait faire adopter une loi d’amnistie concernant les affaires de corruption et de détournement des fonds, notamment, des fonds publics.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.