Dans un article publié sur le site Islam Times, des sources sous couvert d’anonymat ont affirmé que la mort de Alaa Abou Fakher pourrait être un acte prémédité, expliquant qu’Abou Fakher aurait déposé une plainte contre Mohammed Zeydan, un associé de Fouad Siniora, contre la volonté du PSP de Walid Joumblatt.

En tant que membre de la municipalité de Choueifat formée de partisans de Walid Joumblatt et de Talal Arslan, Alaa Abu Fakhr aurait passé outre les ordres de son parti en déposant une plainte contre Mohammed Zeydan, le partenaire de Fouad Siniora dans le duty free de l’aéroport international de Beyrouth, toujours selon ces mêmes sources privées. Cette plainte s’articule autour du fait que Zeydan ne payait pas à la municipalité les redevances et les taxes qui lui sont dues contre son investissement des boutiques de duty free de l’AIB dont la propriété revient à la municipalité de Choueifat.

Ala’ Abou Fakher a tenu à déposer cette plainte malgré le refus catégorique du PSP, qui est aujourd’hui entre les mains du procureur financier et qui était censé entendre le témoignage d’Abou Fakher la semaine prochaine, tenant compte que c’était lui qui a pris ce dossier à sa charge, toujours selon les sources privées d’Islam Times.

Il semblerait également qu’il y avait dans la municipalité un nombre considérable de dossiers comportant des cas de corruption impliquant des personnalités proches de Walid Joumblatt qui n’était pas satisfait des démarches prises par Abou Fakher, selon ces mêmes sources, la raison qui aurait poussé le chef du PSP à accourir à l’hôpital après l’incident afin d’apaiser la colère de la famille et éviter tout malentendu avec les habitants de Choueifat puisque l’identité du tueur, proche de Joumblatt, a tout de suite été révélée.

Info ou intox ? Mais ce sont des infos que la justice devrait vérifier et prendre en considération afin qu’elle puisse trancher sur l’assassinat d’Abou Fakher.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.