Après avoir rendu visite aux cèdres de Jaj ou du Barouk, nous nous rendons donc dans la forêt la plus mythique du Liban, ou forêt des Cèdres de Dieu au Nord Liban.

Cette forêt est située sur le versant occidental du Mont-Liban sur le mont Makmel, entre 1 900 et 2 050 m d’altitude, à l’est du village de Bcharré. Elle est classé « réserve forestière » et, avec la vallée de Qadisha qui lui est proche. Elle contient 375 arbres dont deux âgés de plus de 3 000 ans et dix de plus de 1 000 ans.

Figurant déjà sur la « liste rouge » des espèces « fortement menacées » de l’Union internationale pour la préservation de la nature, les Cèdres du Liban sont aujourd’hui menacés par le réchauffement climatique. En effet, la présence des graines dans la neige durant plus de 30 jours étant nécessaire à leur germination. D’autres facteurs dont la hausse de la chaleur peuvent également menacer l’arbre.

Voir la galerie photo

Lire également

Liban/Patrimoine: les Cèdres du Barouk

Nouvel An : Les traditions perdues du Liban d’antan

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.