Parmi les 6 stations de ski que compte officiellement le Liban, la station de Kfardebian, également appelée Mzaar ou Ouyoune el Simane est la plus connue, notamment en état l’une des plus proches de la capitale et bénéficiant du domaine skiable le plus important du Moyen Orient.

La station de Kfardebian reste en effet la plus populaire, avec un domaine skiable qui s’étend désormais grâce à la modernisation de ses infrastructures. On peut y skier en matinée et les après-midi pour retourner le soir à Beyrouth, à seulement 40 kilomètres de là.

La station, elle-même située dans la localité de Kfardebian s’étant sur 850 hectares et compte 80 km de pistes, situées entre 1 850 mètres et 2 800 mètres d’attitude.

Elle est née dans les années 1960, de l’initiative d’un groupe de passionnés de la glisse, dont Sami Geammal, Emile Riachi qui y avaient installé un premier remonte pente.

Dès 1961, soit un an plus tard, ils achèteront 160 000 mètres carrés pour continuer le développement de la station.

Les choses s’organiseront alors rapidement, avec, en 1963, la création de la Compagnie de Sports d’hiver et du Tourisme Mzaar Kfardebian qui sera acquis dans les années 1980 par le groupe saoudien al Mabani.

Les points culminants de la station sont parmi les plus hauts du Liban à l’exception de ceux de la station des Cèdres.
On peut notamment atteindre les sommets dit Mzaar, suivi, Wardeh qui a été ouverte à la fin des années 1990 et de Jabal Dib.

De ces sommets, les skieurs ont une magnifique vue par temps clair jusqu’à Beyrouth d’une part et même les Cèdres d’autre part.

Il est également à noter que le sommet de Mzaar comportant un temple romain qui a été totalement détruit pendant la guerre civile et dont les pierres ont même été volées sans qu’on connaisse jusqu’à présent leur devenir.

La galerie photo

Pour s’y rendre

Les activités touristiques annexes

La région compte également de nombreux spots touristiques qu’on peut voir après une bonne journée de ski. On peut notamment voir le pont naturel de Faqra ou encore plus loin, le fameux site romain de cette même localité qui comporte une tour de garde ainsi qu’un sanctuaire religieux comptant le temple romain à l’attitude la plus élevée du monde et une église byzantine et qui se trouve à l’emplacement même du début de la Vallée de Nahr Kalb.

Il s’agit d’un complexe entier dont les premières constructions remonteraient même à la civilisation phénicienne.

Également, on peut se rendre à la localité voisine de Faraya où a été installée une statue géante de St Charbel et qui est devenu un lieu de pèlerinage.

Lire également

Liban/Patrimoine: Les cèdres sous la neige

Liban/Culture: Au plus haut sommet du Liban, Kornet Sawda

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.