Moins d'une minute de lecture

L’Office du Litani a appelé les autorités libanaises à prendre des mesures immédiates suite à la découverte de nombreux poissons morts sur les rives du fleuve au niveau de la localité de Tayyibah. L’institution estime qu’il s’agirait « ‘d’un cas de braconnage des poissons à l’aide de substances toxiques ».

L’Office du Litani qui a porté plainte appelle les autorités compétentes à poursuivre les auteurs de cette pollution et aussi les vendeurs de ces produits qui produiraient de graves dommages y compris aux personnes qui consommeraient ces poissons.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.