Après la fermeture des points de passage illégaux, c’est au tour de mini-pipeline d’être démantelés par l’Armée Libanaise au niveau des frontières entre la Syrie et le Liban.

Selon un communiqué publié par l’Armée Libanaise, une unité a procédé au démantèlement en territoire libanais, dans la région de la Békaa de 30 mètres de tuyaux qui servaient à passer en fraude du diesel vers la Syrie. Sur place, le fioul était alors vendu à 15 dollars contre un prix subventionné de 6 dollars au Liban.

Pour rappel, les autorités libanaises ont entrepris de lutter contre la contrebande entre les 2 pays suite à la publication de différentes informations faisant état de la perte de 400 millions de dollars rien que pour le trafic de fioul. Etaient également passés en fraude, d’importantes quantités de blé ou des médicaments à destination de la Syrie, 2 produits subventionnés à l’achat par les réserves monétaires de la Banque du Liban, en raison de l’importante crise économique que traverse le Pays des Cèdres et la pénurie de devises étrangères.

La semaine dernière déjà, plusieurs camions citernes et plusieurs camions remplis de blés ou de médicaments ont été interceptés par l’Armée et les services de la Douane.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

1 COMMENTAIRE

  1. Plusieurs personnes ont déjà été arrêté , les Libanais ne connaissent ni leurs noms ni leurs appartenance politique . Enigme et Mystère…

Les commentaires sont fermés