Après un certain émoi sur la toile suite à la publication de photographies montrant la destruction d’une des dernières demeures historiques de la ville de Beyrouth, le Ministère de la Culture réagit et ordonne l’arrêt des travaux.

Selon un communiqué publié par le ministère, cette tentative de démolition du restaurant situé dans le quartier d’Ashrafieh aurait eu lieu sans aucune autorisation, les propriétaires ayant tenté de profiter des jours fériés de l’Aid el Fitr pour y procéder.

Le Ministre Abbas Mortada a ainsi chargé le directeur de la Direction Générale des Antiquités à mettre en oeuvre toutes les mesures disponibles en coordination avec le gouverneur de la capitale, Beyrouth, pour mettre fin à cette démolition et procéder aux poursuites judiciaires qui seront jugées nécessaires.

Cependant, des activistes estiment cette décision assez tardive, l’essentiel de la demeure ayant déjà succombé aux engins de démolition.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.