Moins d'une minute de lecture

Après un mouvement qui avait révélé déjà l’ampleur de la pénurie de devises au début de l’été 2019, le syndicat des propriétaires de stations essence menace de recourir à nouveau à la grève générale dans les prochains jours, indique son Président Sami Brax.

Ils entendent protester contre l’impossibilité pour eux d’obtenir les devises étrangères nécessaires pour l’importation d’essence via les circuits bancaires en dépit de l’adoption d’une circulaire garantissant ses importations via les réserves de la Banque du Liban alors que la parité de la livre a continué à se dégrader au marché noir, atteignant 4 200 LL/USD à l’achat et 4 300 LL/USD à la vente ce jeudi.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.