Le conseil des ministres de ce mardi 5 mai 2020. Crédit Photo: Dalati & Nohra

À l’ouverture du Conseil des Ministres qui s’est déroulé ce mardi au Palais Présidentiel de Baabda, le chef de l’état, le Général Michel Aoun, a estimé que la transmission au parlement de plusieurs projets de loi portant sur le dossier de la lutte contre la corruption doit se faire selon les règles en vigueur.

Le Président de la République a également souligné que la priorité devrait être accordée à l’aide fournie à la population en raison des circonstances difficiles que traverse actuellement le Liban. Il a évoqué les dossiers concernant l’assistance sociale, les exemptions du paiement de certaines taxes et prêts et aux demandes de toutes sortes d’institutions face à la crise économique aggravée par les mesures de confinement liées à l’épidémie du coronavirus COVID-19.

Le Général Aoun a appelé à l’adoption de mesures urgentes pour mettre fin à l’importante inflation des prix des produits alimentaires, estimant par ailleurs, que les prix de tout type de marchandises ont connu une hausse au-delà de ce qui est acceptable.

Il faisait allusion à l’inflation induite par la chute de la parité de la livre libanaise face au dollar. Ainsi, la parité entre livre libanaise et dollar est repartie aujourd’hui à la hausse au marché noir s’établissant au seuil des 4 000 LL/USD, après une amélioration relative la semaine dernière, alors que les bureaux de change restent fermés en raison d’un mouvement de grève suite à l’arrestation de certains d’entre eux et que les banques libanaises refusent de fournir les précieux billets verts à leurs clientèles.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.