Dans une interview accordée à la radio Al Nour, le député Mohammed Raad a indiqué avoir demandé de faire face à la hausse des prix et « à la cupidité des commerçants ». Il a également appelé les autorités publiques à arrêter les personnes « importantes » liées à la manipulation du cours de la livre libanaise face au dollar.

Mohammed Raad s’est également interrogé sur le rôle du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé, et de ses relations avec les banques privées et leurs dirigeants. Le Hezbollah considère aussi le plan de sauvetage présenté, il y a 3 semaines comme une option possible face à la crise économique. Sur l’appel à l’appui financier du Fonds Monétaire International, il appelle à la prudence en raison de l’influence américaine sur cette institution et de mettre en garde contre de possibles atteintes à la souveraineté libanaise.

Concernant l’action du gouvernement, le dirigeant du bloc parlementaire de la Loyauté envers la Résistance a souligné le soutien du Hezbollah « afin de préserver la structure du Pays ».

Le parlementaire a conclu en appelant à la prudence face à une recrudescence de la pandémie du coronavirus COVID-19 au Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.