Le projet SWIM-H2020 SM, financé par l’UE, organise à Beyrouth, du 24 au 26 avril 2018, une formation sur l’acquisition de partenariats public-privé (PPP) dans les secteurs de l’eau et des eaux usées, en s’appuyant sur les résultats de trois consultations similaires qui ont eu lieu durant l’année 2017 au Liban, en partenariat avec le projet Gouvernance & Financement du secteur de l’eau en Méditerranée mis en place par le Partenariat Mondial pour l’Eau-Méditerranée (GWP-Med).

La formation est conçue et développée en étroite coordination avec le Ministère de l’Energie et de l’Eau et le Conseil Supérieur de la Privatisation et des PPP (HCP) avec une contribution précieuse du Projet Libanais de l’Eau (LWP)-USAID. 

Les objectifs de l’atelier sont :

expliquer le processus de participation publique privée, y compris les procédures d’achat et d’appel d’offres dans les projets de PPP tels que définis dans la nouvelle loi sur les PPP, et examiner leur méthode de mise en œuvre dans les secteurs de l’eau et des eaux usées;

améliorer la capacité du personnel des agences de l’eau / assainissement au Liban à acquérir des projets PPP, y compris la conception et l’analyse des options d’externalisation, la gestion et le contrôle des contrats respectifs et l’appel d’offres de partenariats public-privé, en prenant en compte les dispositions de la nouvelle loi sur les PPP.

Environ 30 hauts responsables du secteur de l’eau du bureau du Premier Ministre, des ministères de l’énergie et de l’eau et de l’environnementparticipent à l’atelier. Des représentants de la Banque Mondiale, du Projet de l’Eau au Liban (LWP financé par l’USAID), de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture sont également présents.

Fadi Comair, directeur général du ministère de l’Energie et de l’Eau au Liban, s’est dit confiant que la formation SWIM-H2020 SM renforcera l’impact des développements positifs qui ont eu lieu dans le cadre légal des PPP au Liban, et les efforts déployés par le HCP pour sensibiliser et éduquer les PPP.

Mme Suzan Taha, experte en Eau du projet SWIM-H2020 SM, explique: «En effet, le gouvernement du Liban est bien conscient des défis financiers auxquels le secteur de l’eau du pays est confronté. Il encourage la participation du secteur privé, pour aider à la viabilité financière du secteur de l’eau et répondre aux besoins en eau du pays qui ont été identifiés par le plan stratégique décennal (2000-2009 et l’édition révisée jusqu’en 2018) et  la Stratégie 2012 du Ministère de l’Energie et de l’Eau (MEW). En effet, les investissements nécessaires pour un développement planifié des infrastructures dans le secteur de l’eau, y compris les interventions «plus souples» liées à la gestion (réformes institutionnelles, tarifaires, juridiques et réglementaires) sont importants et se heurtent à de fortes contraintes financières ».

En attendant, restez informés en cliquant sur les liens suivants:

Site Internet du SWIM-H2020 SM

SWIM-H2020 SM sur LinkedIn

SWIM-H2020 SM sur Facebook

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Mme Lisa PAPADOGEORGAKI

Responsable de la communication du SWIM-H2020 SM

Courriel: [email protected]

Mme Nada Haddad, chargée de communication locale, Beyrouth, Liban, courriel [email protected] 

Mécanisme de Soutien SWIM et Horizon 2020

Financé par l’Union européenne, le projet SWIM-H2020 SM a vocation à contribuer à une utilisation plus respectueuse de ressources en eau qui vont se raréfiant, et à une gestion adéquate des déchets industriels, des émissions industrielles et des eaux usées, et, partant, à renforcer, directement comme indirectement, la résilience à la variabilité du climat et aux changements climatiques de l’ensemble de la région, et des pays d’Afrique du Nord et du Proche Orient notamment (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, [Libye], Maroc, Palestine, [Syrie] et Tunisie).

La composante de la société civile de SWIM-H2020 SM bénéficie du soutien du projet labélisé UpM BlueGreen et de son réseau.

Mention légale

Cette publication a été réalisée avec le soutien financier de l’Union européenne dans le cadre du projet SWIM-H2020 SM. Les avis qui y sont exprimés n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de l’Union européenne.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour: