Moins d'une minute de lecture

Le Liban ne fait pas face a une crise du pain, souligne le ministre de l’économie désormais démissionnaire Raoul Nehme ce mercredi, à l’issue d’une réunion avec le président de la république, le général Michel Aoun, au Palais Présidentiel de Baabda.

Ce dernier avait déjà indiqué que les minotiers libanais disposaient d’une quantité de 32 000 tonnes de farine, et que 110 000 tonnes devraient arriver ces deux prochaines semaines. Ce stock serait suffisant pour les 4 mois à venir.

Le ministre a également indiqué que le programme alimentaire mondial pourrait fournir 17 000 tonnes de blé qui seront distribuées au bénéfice des populations qui ont été touchées par l’explosion.

Au total, Raoul nehmé indique que la population libanaise consomme 35 000 tonnes de blé par mois.

Cette information intervient alors que le silo à blé du port de Beyrouth – principale porte d’entrée pour les marchandises du Pays des Cèdres – a été totalement détruit par l’explosion du 4 août 2020, amenant à certaines inquiétudes concernant la sécurité alimentaire du Liban.

Par ailleurs, le commandement de l’Armée Libanaise indique avoir reçu un don par avion de 14 tonnes de farine de l’Egypte.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français