La Russie est un pays économiquement incontournable de par la variété et le gigantisme de ses ressources.

C’est le pays qui possède les plus grandes réserves minérales au monde et le deuxième exportateur de minéraux de terres rares. Ses ressources naturelles sont estimées à plusieurs centaines de milliards de dollars.
Elle dispose de ressources abondantes en pétrole, gaz naturel, bois d’œuvre et minéraux de valeur tels que le cuivre, les diamants, le plomb, le zinc, la bauxite, le nickel, l’étain, le mercure, l’or et l’argent. 
La plupart de ces ressources sont situées en Sibérie et en Extrême-Orient. 

L’industrie minière de la Russie, qui est la deuxième plus importante du pays après le pétrole et le gaz, représente une part importante de son PIB et de ses exportations. Le pays figure parmi les trois plus grands producteurs de produits minéraux tels que le platine, l’or et le minerai de fer. 
C’est également le plus grand producteur mondial de diamants et de palladium. 
Les montagnes de l’Oural contiennent de grandes quantités de minéraux, tandis que la plupart des gisements de charbon, de pétrole, de gaz et de bois se trouvent en Sibérie. 
La Russie est également le cinquième producteur mondial de charbon, avec des réserves d’environ 175 milliards de tonnes. La plupart de ces mines sont situées en Sibérie et dans l’Oural. 
L’industrie du bois, qui représente environ 20 milliards de dollars par an, contribue également de manière significative à l’économie russe. 
L’industrie de la pêche du pays est la quatrième en importance au monde. 
La valeur des ressources russes est énorme et, selon les statistiques, est estimée à 75 000 milliards de dollars. À titre de comparaison, les ressources naturelles des États-Unis s’élèvent à environ 45 000 milliards de dollars, alors que celles de la Chine s’élèvent à 23 000 milliards de dollars. 

L’or perd de son éclat avec la flambée des prix du palladium ; alors pourquoi la Russie sourit-elle ?

La société russe Norilsk Nickel est l’un des principaux producteurs mondiaux de nickel et de platine, avec environ la moitié de l’offre mondiale de palladium et une part à peu près équivalente de platine. La production de palladium est très concentrée, un peu comme celle de son platine. La Russie et l’Afrique du Sud produisent collectivement environ les trois quarts de l’offre minière mondiale. La production du premier, la Russie, était de 81 tonnes en 2017. 

Norilsk Nickel exploite des mines en Russie, au Botswana, en Australie, en Afrique du Sud et en Finlande. Les revenus de la société ont atteint près de 10 milliards de dollars l’an dernier. 

La société russe Alrosa, leader mondial de l’extraction de diamants, représente près du tiers de la production mondiale de diamants bruts. Les principales installations de production sont actuellement concentrées principalement dans la Yakoutie occidentale et dans la région d’Arkhangelsk. Au total, Alrosa développe environ 30 domaines. En novembre, il a ouvert un nouveau gisement de diamants en Yakoutie, lancé par le président russe Vladimir Poutine. Tout en lançant ce nouveau champ, il a déclaré que «la Russie est un pays d’une immense richesse naturelle et les diamants de la Yakoutie sont un autre trésor national dont nous sommes fiers». Le lancement de ce nouveau champ «renforcera le leadership de la Russie sur le marché mondial du diamant», a déclaré Poutine. 

Al Ousseynou Hachem.