5 minutes à lire

Le collectif Solidarité Laïque, la Mission laïque française (Mlf), l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), l’Association franco-libanaise pour l’éducation et la culture (AFLEC) et l’Association des Anciens des Lycées Français du Monde (Union-ALFM) lancent le 16 septembre un appel à dons pour soutenir les élèves de 6 à 11 ans scolarisés dans les écoles publiques de Beyrouth.

Urgence Beyrouth : aider les élèves des écoles publiques

Après l’explosion du 4 août, et alors que la crise économique, politique et sanitaire met le pays du Cèdre dans une situation très critique, préparer l’avenir en préservant l’accès à l’éducation est un acte fondateur, un acte d’espoir.

L’objectif de cette mobilisation solidaire de la communauté éducative est de permettre aux 20 000 enfants de 6 à 11 ans de reprendre le chemin de l’école publique à Beyrouth en les équipant en cartables fournis de matériel scolaire et de kits d’hygiène. Adhérents, donateurs, enseignants, élèves et anciens élèves sont invités à participer à cette collecte en signe de solidarité et pour aider concrètement ces enfants.

Solidarité Beyrouth : je donne !

Pourquoi l’école publique ? Les écoles publiques au Liban qui pourraient être le lieu d’apprentissage du vivre ensemble, sont sous-dotées en matériel, en infrastructures et en personnels ; elles sont laïques et non confessionnelles. Pour le collectif qui se mobilise, il est essentiel de soutenir ces élèves, issus pour la plupart de familles pauvres, et risquant pour une partie d’entre eux de ne pas retourner à l’école.

Parce que chaque geste compte, les dons sont acceptés à partir d’1€.

Les cartables d’une valeur de 20€, seront constitués de papeterie, stylos, crayons, ainsi que de masques en tissu.  Plusieurs membres de Solidarité Laïque participent ainsi à cette mobilisation solidaire, dont la MGEN, la MAIF, la Casden, la JPA, la FCPE, la Ligue de l’enseignement et le syndicat enseignant SNUipp.

Le collectif   Solidarité   Laïque, la   Mission laïque française (Mlf), l’Agence française pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), l’Association franco-libanaise pour l’éducation et la culture (AFLEC) et l’Association des Anciens des Lycées Français du Monde (Union-ALFM, par cette mobilisation solidaire avec les écoles publiques non communautaires, entend contribuer à la reconstruction du pays, à la paix et dessiner quelques lignes d’espoir pour les enfants de la capitale.

À propos de… Solidarité Laïque

Solidarité Laïque est un collectif de 50 organisations (mutuelles, syndicats enseignants, associations, coopératives, fondations) qui agissent pour l’accès à l’éducation de qualité. Droit fondamental, l’éducation est un levier pour accéder aux autres droits et apprendre à bien vivre ensemble. Reconnue d’utilité publique, l’association intervient dans plus de 20 pays en lien étroit avec ses partenaires locaux et ses antennes. La réciprocité et la laïcité constituent ses principes d’action.

Au Liban, Solidarité Laïque soutient l’association Tadamoun Wa Tamia, (Les jardins de la Paix) qui intervient dans les écoles publiques pour favoriser le vivre ensemble et accompagne des enfants et des jeunes en situation de handicap mental.

www.solidarite-laique.org

la Mission laïque française

Association à but non lucratif créée en 1902 et reconnue d’utilité publique depuis 1907, la Mission laïque française (Mlf) créé et gère des écoles, collèges, lycées dans le monde. Au Maroc, la Mlf est implantée sous le sigle OSUI (Office scolaire et universitaire international), association sœur à but non lucratif créée en 1996. En Côte d’Ivoire, la Mission laïque Côte d’Ivoire (MLCI) a été créée en 2014 pour gérer le Lycée international Jean-Mermoz d’Abidjan. Cette association de droit ivoirien à but non lucratif poursuit en Côte d’Ivoire les objectifs de la Mission laïque française. La Mission laïque française agit conjointement avec l’Association franco-libanaise d’éducation et de culture (AFLEC) au Liban et dans les pays du Golfe.

www.mlfmonde.org

l’AEFE

Créée en 1990, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) est un établissement public national placé sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. En tenant compte des capacités d’accueil des établissements, elle assure les missions de service public relatives à l’éducation en faveur des enfants français résidant hors de France et contribue au rayonnement de la langue et de la culture françaises ainsi qu’au renforcement des relations entre les systèmes éducatifs français et étrangers. Le principal objectif de l’AEFE est de servir et promouvoir un réseau scolaire unique au monde, constitué de 535 établissements implantés dans 139 pays.

www.aefe.fr

l’AFLEC

Le réseau mlfmonde compte parmi ses établissements partenaires les établissements de l’AFLEC. L’Association franco-libanaise pour l’éducation et la culture (AFLEC), association sans but lucratif créée en 2000, est dédiée à la diffusion de la langue et de la culture française, au travers d’éta- blissements scolaires dispensant un enseignement conforme au système éducatif français. Elle anime un réseau d’établissements situés au Liban et aux Émirats Arabes Unis. La Mlf et l’AFLEC sont liées par une convention de partenariat.

www.aflec-fr.org

l’Union-ALFM

Créée en 2010, l’association Union-ALFM, fédère les anciens élèves des lycées français du monde et renforce, en France comme à l’étranger, les liens d’amitié et de solidarité entre ces derniers. L’Union-ALFM encourage et accompagne le développement des associations d’alumni au niveau local (148 associations), met en réseau ses membres et facilite le développement d’opportunités professionnelles à travers le monde. Elle valorise les actions et les talents de ses membres et assure la promotion du modèle éducatif français et des valeurs qui y sont associées.

www.alfm.fr

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français