Les pays donateurs participant au sommet Bruxelles II intitulée « Soutien au Futur de la Syrie et de la Région », ont décidé de porter à 4,4 milliards de dollars le programme d’aide aux réfugiés syriens pour l’année 2018.

L’annonce  a été effectuée par Mark Lowcock, chef de l’agence onusienne OCHA. Cette somme, en réalité une promesse de dons, servira notamment à financer les programmes d’aide aux réfugiés syriens à l’intérieur du territoire syrien mais aussi dans les pays environnants, tel que la Turquie, La Jordanie ou le Liban.

Selon l’organisation internationale, 13 millions de syriens auraient actuellement besoin d’assistance humanitaire en raison du conflit qui entre dans sa 8ème année. 5 millions de réfugiés syriens sont recensés à l’extérieur de ce pays, dont 1.8 millions au Liban seulement.

85 pays et organisations internationales participent ainsi à cette conférence.

Cette annonce intervient alors que le Premier Ministre Libanais a déclaré ce mercredi que sur les 2.7 milliards de dollars d’aide précédemment promise, sur 11% avaient été versés. Ces chiffres ont été corroborés par l’organisation ONUSIENNE.

Lire également:

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.