Le Ministre de la santé a confirmé avoir demandé, au cours de la réunion du conseil des ministres de ce jeudi, à ce que les régions du Kesrouan et de Jbeil soient isolées en raison de l’augmentation des cas de coronavirus. Aussi, les régions de Baabda et du Nord Metn pourraient faire prochainement l’objet d’une demande similaire.

Le gouvernement libanais aurait cependant refusé cette demande, le Ministère de l’intérieur étant amené à prendre des mesures plus strictes mais sans imposer un confinement.

Hamad Hasan a indiqué être pessimiste quant à la suite des évènements, en raison de la hausse du niveau de danger, notamment après la découverte de 6 nouveaux cas de personnes contaminées d’origine inconnue. Il a indiqué avoir demandé aux forces de sécurité des mesures strictes jusqu’à l’interdiction de sortie de la population hors de leurs domiciles.

Cette information intervient alors que 149 personnes seraient actuellement officiellement contaminées selon le dernier bilan du Ministère de la Santé. On compte, toujours officiellement 4 décès et 3 guérisons.

Pour rappel, les autorités libanaises avaient ainsi proclamé un état d’urgence sanitaire ce dimanche et ont appelé la population à se confiner chez elle en raison de l’épidémie de coronavirus COVID-19. Exclues de cet appel, les personnes liées à des services essentiels. 

D’autres pays dont la France ou l’Italie ont également imposé à la population un confinement. Des mesures strictes encadrent donc les sorties des personnes, avec un questionnaire à remplir. Cependant, le Liban n’a pour l’heure pas mis en place de mesures similaires avec un justificatif pour pouvoir se déplacer.

Lire également

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.