2 minutes à lire

À l’issue d’une rencontre avec le coordinateur spécial de l’ONU au Liban Jan Kubis, le président de la république libanaise, le général Michel Aoun, a estimé que la réalisation des réformes, la lutte contre la corruption et le contrôle du secteur financier – dont l’audit est nécessaire afin de débloquer l’aide internationale–figureront parmi les tâches les plus importantes du prochain gouvernement à constituer.

le chef de l’État a également déclaré que l’audit juricomptable de la Banque du Liban pourrait amener à découvrir les différentes violations et les différents vols au cours des dernières années.

Au sujet de la formation du prochain gouvernement, le président de la république a indiqué mener des consultations avant de fixer la date des consultations parlementaires contraignantes, cela afin de favoriser la mise en place d’un climat politique approprié pour que le nouveau gouvernement puisse être rapidement constitué, qu’il soit cohérent, qu’il soit productif. Il s’agit également d’obtenir un consensus entre les différents partis politiques qui composent la scène libanaise.

Remerciant le secrétaire général des Nations unies Antonio Gutteres pour le soutien apporté suite à l’explosion du port de Beirut, il a indiqué que l’aide qui sera envoyé au Liban parviendra par l’intermédiaire des Nations unies et cela de manière transparente.

Le coordinateur spécial pour le Liban a pour sa part informé le chef de l’État des discussions actuelles concernant la prolongation du mandat de la FINUL stationnée au sud du Liban et qui ont actuellement lieu au conseil de sécurité de l’ONU.
Pour l’heure, les discussions seraient qualifiées de positives.

Jan Kubis a également appelé à l’accélération du processus de formation d’un nouveau gouvernement, ” répondant aux aspirations du peuple” et qui sera capable de réaliser les réformes nécessaires pour débloquer l’aide internationale.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français