Moins d'une minute de lecture

La livres libanaise a continué à s’apprécier face au dollar au marché noir, le taux de parité atteignant 6550 livres libanaises par dollar à l’achat est à 6800 livres libanaises par dollar à la vente, sous le seuil symbolique des 7000 LL/USD

Cette information intervient sur fond d’un possible retour de l’ancien premier ministre Saad Hariri au pouvoir suite à la démission du gouvernement Hassan Diab emporté par l’explosion du port de Beyrouth.

Certains analystes estiment que cette appréciation de la monnaie locale intervient après que les banques libanaise et spéculer durant des semaines contre le gouvernement Diab pour le faire tomber, rejetant le plan de sauvetage de l’économie libanaise stipulant un approvisionnement à la totalité des capitaux des actionnaires existants pour faire face aux pertes du secteur financier.

Pour rappel, l’ancien premier ministre Saad Hariri ainsi que les membres de sa famille possèderaient, selon une étude publiée en 2016, près de 10 % des actions de la totalité des banques libanaises. Depuis, certains membres de sa famille aurait vendu les parts qu’ils possédaient au sein de certains établissements.

Cependant, ces mêmes experts estiment que cette amélioration relative intervient en raison d’un espoir de voir d’importants flux financiers parvenir au Liban suite à l’explosion du port de Beyrouth. Cette vision des choses serait à priori inexacte, en raison de conditions posées par la communauté internationale à ce que ce soit conduit un audit des pertes du secteur financier et des réformes à mener. Ils indiquent donc s’attendre à une remontée de la parité au fur et à mesure que les difficultés à constituer un gouvernement, voire même après la constitution de son cabinet, à mener les réformes face aux obstacles posées par les partis politiques, se seront révélées au grand jour.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français