3 minutes à lire

Le Ministère de la santé a annoncé la découverte de 456 cas de personnes contaminées par le coronavirus, un nouveau record.

Le ministre par intérim de la santé, Hamad Hassan, a appelé à l’instauration de mesures de quarantaine au Liban durant deux semaines en raison de la hausse de l’épidémie du coronavirus COVID-19. Les autorités sanitaires ont aussi indiqué que tous les lits en soin intensif sont désormais remplis à Beyrouth, faisant craindre que le nombre de décès n’augmente fortement.

Également, le ministère de l’éducation nationale envisagerait la réouverture des écoles que mi octobre au lieu de début septembre, évoquant, outre l’épidémie, le fait que le nombre d’établissements aient été endommagés dans l’explosion du port de Beyrouth.

Hier le Liban ne comptait que 439 cas nouveaux, ce qui montre que l’épidémie continue à s’accélérer au Liban

Toujours hier, le Liban avait franchi le cap des 100 morts. Aujourd’hui, le Pays des Cèdres se rapproche dangereusement du cap des 10 000 personnes contaminées.

L’infection de 436 personnes serait d’origine locale – un nouveau record – et seulement 20 en provenance de l’étranger. 2 nouveaux décès ont été constatés ces dernières 24 heures.

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 9 337 dont 8104 localement et 1233 en provenance de l’étranger, depuis la découverte du virus sur le sol libanais, le 21 février 2020. Au rythme actuel, la barre symbolique des 10 000 cas devrait être franchie au cours des 2 prochains jours.

255 personnes – un chiffre en léger recul – sont désormais hospitalisées, dont 66 (-2) dans un état considéré comme critique.

2914 personnes sont guéries et on dénombre toujours 6423 personnes atteintes par le virus, soit de 68% (+1%) des cas. Le nombre de personnes atteintes connait donc une nouvelle hausse importante, démontrant que l’épidémie continue à s’accélérer au Liban.

2 nouveaux décès ont été annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 105 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

5646 tests PCR ont été effectués au cours des dernières 24 heures dont 4280 concernant des suspicions locales et 1366 à l’aéroport international de Beyrouth. Ces chiffres sont à la baisse.

Le nombre de cas non identifiés passe à plus de 33%, indiquant une perte de contrôle de l’épidémie au Liban.

Sur le terrain, la municipalité d’Ansar a annoncé la fermeture de la localité pendant cinq jours pour faire face à l’épidémie de coronavirus.

Au niveau statistique, le 17 août

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    5.44 % des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    8.87 % de 10 à 19 ans
    25.88 % de 20 à 29 ans
    19.69 % de 30 à 39 ans
    14.06 % de 40 à 49 ans
    11.89 % de 50 à 59 ans
    7.69 % de 60 à 69 ans
    4.1 % de 70 à 79 ans
    et 2.39 % de plus de 80 ans

    60 % des cas seraient des hommes et 40 % des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    43.83 % seraient asymptomatiques, 53.13 % montreraient des symptômes légers et 3.06 % seraient critiques.

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 47 % des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 16 % suite à des déplacements à l’étranger, 34 % (+1%) toujours sous investigation et 4 % (+1%) de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?

    Beyrouth dépasse 1 400 cas
    Le caza de Baabda dépasse 1 300 cas (+100 environ)
    Le Metn compte 831 cas (+20)
    Le caza d'Aley compte 687 cas (+23)
    Le Chouf compte 429 cas (+9)
    Tripoli compte 339 cas (+42)
    Tyr compte 295 cas (+9)
    Zahlé compte 274 cas (+1)
    le Kesrouan compte 234 cas (+9)
    Saïda compte 200 cas (+7)
    Baalbeck compte 172 cas (+2)
    Le caza du Akkar compte 167 cas (+6)
    Zghorta compte 156 cas (+8)
    Nabatiyeh compte 140 cas (+7)
    Le caza de Jbeil compte 129 cas (+1)
    Bcharré compte 83 cas (inchangé)
    Bint Jbail compte 79 cas (inchangé)
    Denniyeh compte 78 cas (+23)
    La Békaa Ouest compte 75 cas (+7)
    Le Koura compte 52 cas
    Marjayoun compte 47 cas (inchangé)
    Batroun compte 46 cas (+3)
    Hasbaya compte 20 cas (+1)
    Rachaya compte 18 cas (-1)
    le Hermel compte 8 cas (inchangé)
    Jezzine compte 8 cas (inchangé)

    Et une enquête serait en cours pour plus de 2 000 cas (+200 environ).

    *Ces chiffres semblent inclure certains faux négatifs qui sont corrigés le lendemain.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français