Crédit Photo: Dalati & Nohra
Crédit Photo: Dalati & Nohra

La crise politique entre la Présidence de la République et la Présidence de la Chambre aurait été résolues suite à la rencontre entre le Président de la République, Michel Aoun, le Président de la Chambre Nabih Berry et le Premier Ministre Saad Hariri au Palais de Baabda.

Il s’agirait de la première réunion entre les 3 hommes depuis le 22 novembre dernier.

Elle intervient alors que les autorités israéliennes ont menacé le Liban de représailles suite à l’appel d’offre pour l’exploitation des ressources hydrauliques du bloc 9. Pour rappel, le ministre israélien Avigdor Lieberman avait menaçait les entreprises Total, ENI et Novatek participantes à l’appel d’offre d’exploration pétrolifère et gazier de ce bloc amenant à une rare entente nationale au sein de la Troika.

La crise politique entre le Président de la République et le Président de la Chambre avait débuté par le décret d’avancement d’officiers de l’Armée Libanaise. Elle s’était encore aggravée suite à la publication d’une vidéo prise à l’insu du Ministre des AF Gébran Bassil, décrivant Nabih Berry comme un voyou. Ces propos ont amené des sympathisants du mouvement Amal, également présidé par Nabih Berry à entamer des manifestations parfois violentes.