Le Premier Ministre Saad Hariri, annonçant sa démission, le 29 octobre 2019. Source Photo: Dalati & Nohra
Le Premier Ministre Saad Hariri, annonçant sa démission, le 29 octobre 2019. Source Photo: Dalati & Nohra

Après les rumeurs concernant un possible retrait, le Premier Ministre sortant Saad Hariri aurait indiqué souhaiter former un gouvernement technico-politique de 22 membres.

Quant aux consultations parlementaires obligatoires, elles pourraient débuter ce mercredi. Ce déblocage de la situation intervient à l’issue de négociations entre le Premier Ministre sortant et les délégués du Mouvement Amal et du Hezbollah, respectivement le Ministère des Finances Ali Hassan Khalil et Hussein Khalil. Chaque parti devrait faire connaître sa réponse au plus tard d’ici lundi.

De source médiatique, on annonce également des contacts entre certains pays arabes et l’Iran pour permettre la formation rapide du prochain gouvernement afin de préserver le Liban face aux importants risques économiques présents le 28 novembre et sécuritaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.