Le Premier Ministre désigné Saad Hariri a rendu public la liste des différents ministrables proposés par lui dans le cadre de la formation de son gouvernement au Président de la République, le Général Michel Aoun et refusée par ce dernier.

Pour rappel, Saad Hariri accuse le chef de l’état d’exiger un tiers de blocage au sein de son cabinet.

Selon le document rendu public et en détail

Document Saad Hariri Proposition Scaled
  1. Premier ministre : Saad Hariri (sunnite)
  2. Ministre de la Santé : Firas Abiad (sunnite), Président du Conseil des directeurs de l’hôpital Rafic Hariri depuis 2015 
  3. Ministre des Affaires sociales et Environnement : Nasser Yassine (sunnite), Directeur de la Fondation Issam Fares pour les relations Politiques et relations internationales entre 2019 et 2020, Directeur de recherche à la Fondation Issam Fares pour la politique Relations publiques et internationales depuis 2014 
  4. Ministre de la Justice : Loubna Maskaoui (sunnite)
  5. Ministre des Finances : Youssef Khalil (chiite)
  6. Ministre du Travail : Maya Kanaan (chiite), Juge de la législation et de la consultation Commission au Ministère de la Justice entre 2005-2010, Procureur Général Devant les tribunaux de Beyrouth entre 2010-2017 et Commissaire du Gouvernement Participant au Tribunal Militaire depuis 2017 
  7. Ministre des Travaux publics et Transports : Ibrahim Chahrour (chiite), docteur en génie civil de l’Université INSA de Lyon, France 
  8. Ministre d’Etat pour le développement administratif et Tourisme : Jihad Mortada (chiite), Ambassadeur du Liban au Royaume-Uni et en Irlande, ancien ambassadeur du Liban auprès du Royaume de Belgique et du Duché de Luxembourg, auprès de l’Union européenne, auprès du Royaume des Pays-Bas et en Argentine.
  9. Ministre des Affaires étrangères et Agriculture : Rabih Nerch (druze)
  10. Ministre de la Défense : Antoine Klimos (maronite), actuellement président de la Ligue maronite
  11. Ministre de la Culture : Fadia Kiwan (maronite), Directrice générale de l’Organisation des femmes arabes entre 2018-2022, Conseiller du ministre de l’éducation durant les années 1990-1992, Conseiller auprès du ministre de la Culture durant les années 1992-1996, consultant auprès de la Banque mondiale, l’ UNESCO, le projet de développement des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies, l’Organisation des femmes arabes et la CESAO, membre du Comité de l’Université des Nations Unies par le Directeur général de l’UNESCO et Secrétaire général des Nations Unies 2007-2013 et Président du Comité national pour l’UNESCO 2002-2004 
  12. Ministre de l’Education : Abdo Gerges (maronite), actuellement Professeur assistant de Université actuelle de Palerme, Sicile, Italie, au sein de la faculté de de médecine et de chirurgie et du Département des sciences biomédicales et de neurologie clinique –
  13. Ministre de l’Information et Jeunesse et des Sports : Walid Nassar (maronite)
  14. Ministre de l’Economie : Saadé el-Chami (grec-orthodoxe), Economiste en chef du Groupe de la Banque nationale du Koweït (de 2018 à ce jour), Secrétaire général de l’Autorité libanaise des marchés de capitaux (de 2013 à ce jour) 
  15. Ministre de l’Energie et ressources hydrauliques : Joe Saddi (grec-orthodoxe), président de Strategy & ‘s depuis 2014, Président du Conseil d’Administration de Booz & Company entre 2008 et 2014, Senior Vice President de Booz Allen Hamilton de 1993 à 2008 
  16. Ministre de l’Intérieur : Ziad Abou Haidar (grec-orthodoxe)
  17. Ministre des Télécommunications : Fadi Samaha (grec-catholique) Président-directeur général de Site Technology Group, ancien Directeur général de l’industrie au ministère de l’industrie entre 2002-2005, Trésorier du Conseil suprême grec-catholique, membre du Comité économique patriarcal des catholiques romain et membre du conseil d’administration de l’Association caritative grecque-catholique de Beyrouth 
  18. Ministre de l’Industrie et Déplacés : Garabet Slikhanian (arménien), directeur de Saltek Company depuis 1977 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.