Moins d'une minute de lecture

Des manifestants se sont rassemblés en début d’après-midi pour dénoncer les violences dont ils ont été victimes de la part de partisans du Hezbollah et du mouvement Amal durant la nuit.

Pour rappel, des hommes armés de bâtons ont attaqué des manifestants, avant qu’un responsable régional du parti Amal n’intervienne pour leur ordonner de quitter les lieux. À Nabatieh même, les tentes des manifestants déjà dévastées, il y a quelques jours, ont été incendiées.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.