Le Ministre des Finances Ali Hassan Khalil au Parlement. Crédit Photo: Parlement Libanais
2 minutes à lire

Le Ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, a une nouvelle fois démenti les rumeurs faisant état d’une banqueroute financière prochaine du Liban, indiquant que le Pays des Cèdres est capable de surmonter la crise économique qui le touche actuellement.

Le Ministre s’exprimait dans les colonnes du quotidien Al Joumhouria. Il a toutefois reconnu que la situation libanaise était difficile et a également réfuté toute dévaluation prochaine de la Livre Libanaise.

Nous avons le potentiel et les capacités nécessaires pour améliorer et rétablir la situation, en peu de temps“, note Ali Hassan Khalil, qui a poursuit en estimant que le Liban n’est pas la Grèce.

Notre secteur bancaire est fort, inébranlable et influent sur notre économie et nos finances. Nous avons des réserves monétaires raisonnables présentes au sein de la banque centrale et nous sommes très disposés à prendre des mesures de réforme, bien que ce ne soit pas facile“, indique le ministre. “En bref, le Liban peut encore sortir de la crise, à condition qu’il existe une volonté politique sérieuse de suivre les étapes économiques proposées,” ayant précédemment cité les progrès effectués dans le cadre du budget 2019.

À ce sujet, il a indiqué que son ministère complètera les rapports préliminaires concernant le budget 2020 d’ici quelques heures. Il s’agira ensuite de le soumettre au conseil des ministres d’ici fin août, conformément aux mécanismes prévus par la constitution libanaise.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.