Moins d'une minute de lecture

Les Etats-Unis ont décidé de suspendre une aide au bénéfice d’organes de sécurités libanais à hauteur de 105 millions de dollars. Seraient à l’origine de cette décision, le bureau du budget de la Maison Blanche et le Conseil National de Sécurité Américain, alors que des informations font état de pressions israéliennes auprès des pays donateurs du Liban.

Tel Aviv souhaiterait ainsi, que les USA, la France et d’autres pays européens, conditionnent leur soutien au Liban, qui traverse une grave crise économique exacerbée par les manifestations qui ont eu dernièrement eu lieu, à un arrêt total du développement de missiles iraniens de haute précision sur le territoire du Pays des Cèdres.

Cependant pour l’heure, on ignore si la suspension de l’aide américaine est liée à cette initiative israélienne.

Cette annonce intervient également après la démission, ce 29 octobre, du gouvernement Hariri III et alors que le Liban entre dans l’inconnu. Les Etats-Unis s’inquiéteraient aussi du rôle grandissant du Hezbollah au Liban. Pour rappel, le groupe chiite est considéré par Washington comme étant une organisation terroriste. Le secrétaire d’état américain aux Affaire Etrangères Mike Pompeo avait accusé le Hezbollah de voler le Pays des Cèdres déjà par le passé.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.