Un agent de change aurait été arrêté à Saïda au Sud du Liban pour ne pas avoir respecté le taux de change imposé par la circulaire 546 de la Banque du Liban fixant un taux de change au maximum de 30% par rapport au taux de change officiel , indique une dépêche de l’Agence Nationale d’Information.

Pour rappel, le taux de parité officiel est toujours de 1 507LL/USD alors que le taux de change au marché noir dépasserait le seuil de 2 700 LL/USD soit une différence de 84%.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.