Le Ministre des finances Ghazi Wazni a reçu, une nouvelle fois, une délégation de la Banque Mondiale, pour discuter sur les possibilités que pourrait offrir cette institution internationale pour aider le Liban à gérer la crise économique et promouvoir un programme de garantie sociale aux familles les plus démunies.

Cette visite intervient alors que les autorités libanaises semblent être enclines à annoncer un défaut de paiement demain. La dette publique dépasse aujourd’hui 166% du PIB avec 91.68 milliards de dollars pour un PIB en recul de 7 à 10% en 2020. Egalement en 2020, 50% de la population libanaise pourrait se retrouver vivant sous le seuil de pauvreté.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.