Le Ministre des AF Libanais, Gébran Bassil est attendu à Paris pour y rencontrer le Premier Ministre Saad Hariri actuellement sur place avec sa famille. Les 2 hommes devraient conclure l’accord permettant au Premier Ministre de retirer sa démission, annonce le quotidien anglophone The Daily Star.

Selon les rumeurs, l’accord viserait à appeler tous les partis libanais, y compris le Hezbollah à adhérer à la politique de dissociation du Pays des Cèdres, à réaffirmer leurs attachements aux accords de Taëf et à la politique de non ingérence dans les affaires domestiques des autres pays arabes.

Par ailleurs, cet accord stipulerait aussi l’arrêt par le Hezbollah de son offensive médiatique contre l’Arabie Saoudite, alors que le Mouvement du Futur, de son côté cesserait en contrepartie de critiquer la Syrie et l’Iran.

Cet accord se conclura par une réunion du gouvernement qui aurait lieu au Palais Présidentiel de Baabda ce jeudi.

Ces informations ont été confirmées par le Ministre de l’Intérieur Nouhad Machnouk à l’issue d’une rencontre avec le Président de la Chambre Nabih Berry. Le ministre en a profité pour démentir toute rumeur qui fait état d’une recomposition du conseil des ministres avant les élections législatives de mai 2018.