2 minutes à lire

La Ministre des personnes déplacées Ghada Chreim a adressé une mise en garde sévère à la Banque du Liban et aux responsables financiers publics et privés, sur les ondes de la chaine de télévision OTV ce lundi matin.

Ghada Chreim a ainsi accusé le gouverneur de la Banque du Liban d’avoir manqué à ses obligations d’informer en temps et en heure par apport à la situation financière que le Liban traverse actuellement. Elle estime ainsi qu’il aurait dû informer les autorités concernant la gravité de la crise économique “avant le virus Corona et avant le 17 octobre”.

Aussi, la ministre a mis en garde l’Association des Banques du Liban et les responsables de la BDL, indiquant que si ces derniers ne parviennent pas à réduire le taux de change à 3 200 LL/USD, le gouvernement interviendra.

Pour rappel, différentes rumeurs ont fait état de la démission forcée du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé la semaine dernière qui n’aurait été sauvé que suite à l’intervention du Président de la Chambre Nabih Berri. Ce dernier aurait mis en garde contre de possibles sanctions américaines en cas de renvoi de Riad Salamé, dont le rôle est fortement critiqué par ailleurs par les manifestants.

Ce vendredi, ont eu lieu 2 réunions du gouvernement, l’une le matin au Grand Sérail et l’autre l’après midi au Palais Présidentiel. Etaient également présents au Grand Sérail, le gouverneur de la BDL et une délégation des agents de change.

Ghada Chreim a également dénoncé la campagne hostile visant le gouvernement, estimant que les gouvernements qui sont sont succédés ces dernières années n’ont pas réussi à gérer le Liban et à le mener à la situation actuelle. Certains d’entre eux participent à cette campagne souligne-t-elle.

Abordant le thème des nominations administratives, la ministre a reconnu qu’elles ne seraient pas idéales et même si les quotas n’ont pas été abolies, les personnes nommées sont cependant honorables.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.