Photographie des lieux de l'attaque du convoi israélien par le Hezbollah.Dans son dernier discours qui a eu lieu ce 30 janvier, le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah a indiqué que les règles d’engagements contre Israël ont désormais changé.

Ces déclarations interviennent suite à l’opération ayant visé un convoi israélien de passage dans la zone des fermes de Chébaa, actuellement occupé par Tsahal et revendiqué par le Liban, le 28 janvier 2015. Cette attaque avait fait 2 morts coté israélien. Le décès d’un casque bleu espagnol, tué dans les représailles israéliennes, est aussi à déplorer, entrainant l’ouverture d’une enquête conjointe israélo-espagnole. Une vidéo montrant l’attaque israélienne circule d’ailleurs à ce sujet sur les réseaux sociaux.

Cette opération du mouvement chiite intervient en représaille à l’attaque, le 18 janvier dernier, à un convoi du Hezbollah, par un hélicoptère israélien, causant la mort de 12 personnes, dont un haut responsable de la branche militaire du Hezbollah, Jihad Moughnieh, ainsi que d’un général iranien de l’unité d’élite des Gardiens de la Révolution. Jihad Moughnieh est le fils d’Imad Moughnieh, lui même assassiné dans une opération conjointe de la CIA et du Mossad à Damas en 2008. Tel Aviv accusait alors le Hezbollah de vouloir lancer une attaque contre ses positions dans le Golan. Le secrétaire général Sayyed Hassan Nasrallah a réfuté ces informations, indiquant même impossible à attaquer les positions israéliennes en raison de la présence de rebelles syriens entre les zones tenues par le régime syrien et ces dernières. Il a également indiqué que les membres du groupe chiite accompagnés par une délégation iranienne étaient présents afin de coopérer avec le régime syrien.

Avantage Psychologique au Hezbollah

Le mouvement chiite a indéniablement gagné un avantage psychologique important face à l’Etat Hébreu, puisque contrairement à ses habitudes Tsahal n’a pas lancé d’opérations de grande ampleur suite à l’attaque du Hezbollah, chose à laquelle pourtant l’armée israélienne s’était préparée en amassant le long de la ligne de démarcation israélo-libanaise des tanks de type Merkava. Sayyed Hassan Nasrallahavait d’ailleurs indiqué que son mouvement s’était préparé à faire face à une telle opération. Probablement que l’intitulé « Communiqué Numéro 1 » par lequel le mouvement a revendiqué l’attaque a eu pour conséquence de faire douter les responsables militaires israéliens.Désormais également, Tel Aviv pourrait faire face à des difficultés en cas d’intervention directe en Syrie ou au Liban, une attaque israélienne pouvant être directement sanctionnée par une opération de représailles du mouvement chiite, Tel Aviv apparaitra désormais plus que jamais comme l’agresseur que la victime. C’est d’ailleurs cette vision qui a largement prévalu sur la scène internationale.

Tel Aviv a, en effet, reconnu le changement des règles du jeu imposé par le Hezbollah, le ministre des AF Avigdor Lieberman estimant inévitable une Troisième Guerre du Liban, allusion aux conflits de 1982 et de 2006. S’expriment sur le site Ynet News, le diplomate a également dénoncé l’attitude de son propre pays, attitude motivée selon lui pour contenir la situation, estimant nécessaire une riposte face à un Hezbollah décrit comme étant plus déterminé et plus provoquant.

Avantage psychologique également pour le Hezbollah sur le plan interne,le mouvement chiite sort renforcé dans son bras de fer avec ses adversaires politiques: l’absence de représailles israéliennes renforce également l’alliance dite du 8 Mars, notamment au niveau de l’élection présidentielle dans son rapport de force avec le mouvement dit du 14 Mars. Le dialogue entre le Courant du Futur et le mouvement chiite se poursuit en dépit des déclarations dures d’un de ses dirigeants, l’ancien premier ministre, Fouad Saniora. Le dirigeant des Forces Libanaises Samir Geagea  parait également désormais quelque peu marginalisés au sein de cette alliance.

Modération du Gouvernement Libanais

Le Premier Ministre Libanais, Tamam Salam avait rappelé son attachement à la résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU ayant permis la fin du conflit de juillet 2006, appelant les adversaires à éviter toute escalade suite à l’opération du Hezbollah et aux représailles israéliennes. Il a indiqué que cette action s’est d’ailleurs déroulée sans violée la dite résolution de l’ONU:
Le gouvernement libanais a également rappelé les violations continuelles, notamment de l’espace aérien, par  Tsahal et a estimé que l’opération s’est déroulée dans un territoire libanais occupé par l’État Hébreu, remettant sur le devant de la scène le dossier des Fermes de Chébaa et de la localité de Ghajar, habituée par des ressortissants syriens naturalisés israéliens et dont le tiers du village s’est étendu en territoire libanais.

Inquiétudes de la Communauté Internationale

Suite au discours de Secrétaire Général du Hezbollah, une certaine inquiétude au sein de la communauté internationale. Plusieurs membres du gouvernement libanais ont indiqué avoir reçu des coups de téléphones de représentants français et américains estimant craindre une escalade de la violence dans la région suite à ce discours.
L’ouverture d’une enquête israélo-espagnole concernant la mort d’un casque bleu amène Tel Aviv à faire face à quelques difficultés sur un plan international. Cette mort n’est pas sans rappeler les bavures des opérations précédentes, avec le bombardement ayant visé des populations civiles libanaises notamment à Qana en 1996 puis en 2006.

Inquiétude également d’une internationalisation supplémentaire du conflit syrien, avec l’ouverture d’un nouveau front au Golan. Tel Aviv aurait notamment transmis au Hezbollah via la FINUL, une mise en garde contre l’installation de bases dans cette région qu’elle occupe. Il faut rappeler ici que l’opération israélienne de bombardement d’une base militaire de l’Armée Syrienne en 2012 avait amené le Président Syrien Bachar el Assad à estimer que le Golan pourrait justement être amené à redevenir une zone de conflit. Israël semble donc aujourd’hui être rattrapée par les conséquences de ses actions militaires précédentes et semble également avoir perdu la maitrise du jeu en cours.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

1 COMMENTAIRE

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.