Moins d'une minute de lecture

Après la découverte hier de la dépouille mortelle d’un enfant à Batroun, c’est au tour d’un autre cadavre d’être découvert dans la mer du côté de la localité de Zouk, alors que les autorités libanaises craignent le départ de nombreux boat people en raison de la crise économique.

L’identité de cette personne reste pour l’heure inconnue. On ignore s’il s’agit d’un accident ou d’un individu qui était monté à bord des boat peoples.

Pour rappel, 4 navires avec à leur bord essentiellement des réfugiés syriens et quelques ressortissants libanais ont ainsi réussi à débarquer à Chypre, il y a 2 semaines.

Les autorités chypriotes craignent également un afflux massif de boat-peoples en partance du Liban. Il ya 2 semaines déjà, 4 navires de fortune avec à leurs bords essentiellement des réfugiés syriens et quelques ressortissants libanais ont ainsi atteint les côtes de l’île fuyant la crise économique que traverse le pays des cèdres.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.