Le Président de la République, le Général Michel Aoun, a réitéré devant le Secrétaire d’Etat Américain Mike Pompeo, en visite au Liban pour 2 jours, la position officielle du Liban concernant le Hezbollah.

Le Président de la République a indiqué au responsable américain que la stabilité du Liban est prioritaire. Il a également répondu aux critiques américaines concernant le Hezbollah, estimant que ce dernier est un parti libanais.

Abordant le sujet de la présence d’un million et demi de réfugiés syriens au Liban, le chef de l’état a également réitéré la position du Liban appelant à leurs retours en Syrie dans les plus brefs délais.

Au menu des discussions également, l’aide américaine à l’Armée Libanaise ou encore les revendications israéliennes sur les zones économiques maritimes exclusives libanaises.

À noter la présence du Directeur Général de la Sûreté, le Général Abbas Ibrahim aux côtés du Président de la République.

À noter que Mike Pompeo n’a pas signé le livre d’or du Palais Présidentiel de Baabda.

Des propos similaires tenus par le Président de la Chambre

Ces propos font échos à ceux tenus par le Président de la Chambre, Nabih Berry, qui avait précédemment rencontré le Secrétaire d’Etat Américain. Nabih Berry a également décrit le mouvement chiite comme étant un parti libanais représenté au Parlement et au gouvernement.

Aux accusations américaines que le Hezbollah est un parti terroriste, Berry aurait répondu que la résistance armée (nom de la branche militaire du Hezbollah) est le résultat de l’occupation de territoires libanais par Israël.

Au sujet des revendications de l’Etat Hébreu sur une partie des zones économiques maritimes exclusives libanaises, le Secrétaire d’Etat Américain a réitéré son engagement comme médiateur entre les 2 pays en guerre officiellement.

Sur la question des sanctions américaines contre le Hezbollah, le Président de la Chambre a admis que ces dernières impactent le Liban. Nabih Berry a cependant indiqué que le Parlement Libanais a adopté une série de réglementations conformes aux législations internationales sur la transparence financière en 2015.

Lire également

Arrivé à 11H du matin, Mike Pompeo a rapidement débuté son marathon, rencontrant successivement la Ministre de l’Intérieur, Raya Hassan pour évoquer l’aide américaine aux forces de sécurité intérieure, le Président du Parlement Nabih Berry, puis le Premier Ministre Saad Hariri avant de se diriger vers le Palais Présidentiel de Baabda.

Il devrait tenir une conférence de presse commune avec le Ministre des AF Libanais Gébran Bassil dans la soirée.

Pour l’heure, l’ambassade US au Liban a indiqué que cette conférence de presse de Mike Pompeo devrait souligner le soutien américain aux institutions libanaises légitimes.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.