Notre labné, le fromage frais libanais se fait toujours à la mode de chez nous, c’est-à-dire avec la main et le cœur, qu’il soit accommodé par ma téta Jojo ou par Marika, une ancienne belle-de-nuit convertie en fromagère. 

Le Labné se connait à sa texture et sa sapidité, peu importe que le fabriquant soit résident, expatrié, chrétien, musulman, athée, tantrique, bisexuel, homosexuel, transgenre, etc.

Seulement la composition et l’apport nutritif du labné permet de décerner le label du meilleur fabricant du Liban et de Navarre.

Ce qui est valable pour le labné, le taboulé et les autres plats du pays qui est le mien, est vrai aussi pour tout ce qui nous entoure et qui donne un sens à notre vie.

L’amour et le degré d’implication font de nous des bons ou des mauvais citoyens, des chefs ou des minables cuisiniers, des amoureux fous ou des imposteurs séducteurs, etc..Mes chers libanais résidents ou expats, je vous hais toujours, mais d’amour!

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.