Le député et ancien général de l'Armée Libanaise, Chamel Roukoz. Source Photo: Facebook
Le député et ancien général de l'Armée Libanaise, Chamel Roukoz. Source Photo: Facebook

Le Général Chamel Roukoz et l’ancien ministre Charbel Nahhas ont appelé à la mobilisation populaire ce vendredi à 16h30 au centre-ville de Beyrouth face à la crise économique.

J’irai dans les rues pour exprimer mon opinion de manière claire et ouverte avec le peuple. Je ne suis pas satisfait de la politique de l’état en entier, ni avec le travail du gouvernement, indique Chamel Roukoz, qui poursuit indiquant ne pas trahir le mandat présidentiel.

Seulement celui qui trahit une nation est appelé traitre. Je viens d’une école de l’honneur, du sacrifice et de la loyauté.
Parce que l’impotence et l’indécision des autorités menacent la survie de la société, l’alternative existe avec la mise en place d’un gouvernement de transition qui aura des pouvoirs exceptionnels légitimant l’état civil.
(…)
Ni autorité des quotas qui servent la corruption, ni autorité technocrate qui couvre l’autorité réelle, ni autorité militaire pour supprimer les libertés.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.