Le Ministre de l'Economie du gouvernement Hassan Diab, Raoul Nehmé. Crédit Photo: Dalati & Nohra
Le Ministre de l'Economie du gouvernement Hassan Diab, Raoul Nehmé. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le Ministre de l’économie Raoul Nehmé a répondu favorablement à ce que des volontaires « quelles que soient leurs affiliations politiques » puissent aider à surveiller les prix, indique le quotidien Al Joumhouria.

Il faisait allusion à la proposition du secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, qui dans son dernier allocution télévisée, mettait à disposition 10 000 de ses membres pour aider à surveiller le prix des marchandises sur le marché libanais.

Le dirigeant du Hezbollah entendait répondre à l’appel du Ministère de l’économie à l’aider à surveiller les prix dans toutes les régions libanaises en raison du manque de ses effectifs à faire face à cette tâche.

Le Ministre avait également appelé les municipalités elles-même à contrôler les prix et à imposer des amendes en cas de hausse injustifiée, soulignant que leurs domaines de juridiction est même plus large que celui de son ministère.

Pour l’heure, Raoul Nehmé indique que des efforts coordonnés avec les ministères de l’industrie et de l’agriculture et la Banque du Liban sont menés pour garantir l’importation de produits de base.

Le Liban est confronté à une grave crise économique. L’Association des Banques du Liban a imposé, depuis le début du mois de novembre, un contrôle des capitaux qui interdit aux entreprises libanaises d’importer les marchandises nécessaires à leurs opérations, à l’exception de celles concernant les médicaments, les céréales, ou encore l’essence.

Cette mesure de contrôle des capitaux a encore aggravé la situation économique, poussant de nombreuses entreprises à faire face à des difficultés financières. Ainsi, une forte hausse du taux de chômage serait constatée et 60% de la population se trouverait actuellement vivant sous le seuil de pauvreté.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.