Moins d'une minute de lecture

Une dépêche de l’Agence Nationale d’Information indique que des avions israéliens ont survolé à moyenne attitude, les localités Est du Caza de Saïda en violation de la résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU. Leurs trajets correspondait à celui de l’hélicoptère de l’Armée Libanaise où se trouvait à son bord, le Premier Ministre Hassan Diab, la ministre de la Défense Zeina Akar et le Commandant en Chef de l’Armée Libanaise, le Général Joseph Aoun qui se sont rendus au siège de la FINUL.

Dans un premier message adressé depuis le Sud du Liban, le Premier Ministre s’est déclaré déterminé à appliquer la résolution 1701 du Conseil de Sécurité, rappelant également à la communauté internationale d’imposer cette résolution aux autorités israéliennes.

Hassan Diab a également souligné le besoin de faire appel aux forces de la FINUL, “face aux tentatives israéliennes de déstabiliser le Liban” et aussi à la nécessaire coopération entre cette dernière et l’Armée Libanaise.

Cette information intervient alors que Tel Aviv et les Etats-Unis tentent de faire modifier le mandat de la FINUL stationnée au Sud du Liban, afin de lui permettre de perquisitionner des propriétés privées sans en informer préalablement les autorités libanaises, ce que refuse certains partis libanais, considérant qu’il y a une infraction à la souveraineté libanaise.

Beyrouth rappelle par ailleurs que ces survols constituent une violation de sa souveraineté pourtant garantie par la résolution 1701 du Conseil de Sécurité qui avait permis la conclusion d’un cessez-le-feu suite au conflit de juillet 2006.

Des avions israéliens ont également été aperçus survolant les localités de Jezzine et de Jabal al-Rayhan, toujours au Sud du Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.