S’exprimant à l’occasion du 74ème anniversaire de la fondation de l’Armée Libanaise, le Président de la République, le Général Michel Aoun, a reconnu que le danger de la crise économique constitue aujourd’hui la principale menace à laquelle le Liban fait face.

Le Président de la République avait précédemment déposé une gerbe au monument commémorant les soldats martyrs de l’Armée Libanaise avant qu’un hommage lui soit rendu avec l’Hymne National.

Voir la cérémonie du 74ème anniversaire de la création de l’armée Libanaise

Le Liban fait face à des menaces économiques plus meurtrières qu’aucun danger militaire
Le Président de la République, le Général Michel Aoun, le 1er août 2019 à l’occasion de la fête de l’Armée Libanaise

Le Président Michel Aoun a estimé que le Liban se trouve actuellement dans une situation économique lamentable “en raison pour une partie des guerres régionales et de la crise financière globale mais également de l’accumulation des années de fautes”. Il faisait là allusion à la politique économique suivie lors des administrations précédentes qui ont accumulé.

Pour rappel, le déficit public est actuellement estimé à plus de 150% du PIB et le déficit budgétaire a atteint le ratio record de 11% en 2018. En cause notamment, l’absence de budget entre 2005 à 2017, en raison des désaccords importants entre partis politiques et la crise sécuritaire. L’absence de budget a également permis un dérapage important des dépenses publiques. Certains accusent également les responsables politiques d’avoir détournés d’importantes sommes.
Adopté le 19 juillet 2019 par le Parlement, signé par le Président de la République ce mercredi et devant être publiée au Journal Officiel ce jeudi, le budget 2019 a pour objectif de limiter le déficit budgétaire à moins de 7% du PIB via la mise en place d’une politique d’austérité et une meilleure lutte contre les détournements des fonds publics. Cette politique est une condition préalable à l’octroi de l’aide économique obtenue par le Liban lors de la conférence CEDRE en mai 2018.
Par ailleurs, le déficit budgétaire a baissé de 28% au cours des 4 premiers mois de l’année, avait annoncé le Ministre des Finances Ali Hassan Khalil. Cependant, le chaine de télévision Bloomberg a indiqué qu’une partie de cette baisse serait imputable au non-versement par l’état de fonds dûs notamment aux entrepreneurs en travaux publics.

Le Président de la République a estimé cette crise économique surmontable.

Ces propos interviennent alors que les vétérans de l’Armée Libanaise s’étaient mobilisés depuis 2 mois contre les mesures d’austérité publique les visant dans le cadre du budget 2019. Ainsi, les autorités publiques ont décidé de l’instauration d’une taxe de 1.5% sur leurs pensions.

Le Président de la République s’exprimait en la présence du Président de la Chambre Nabih Berri, son Premier Ministre Saad Hariri, le Ministre de la Défense Elias Bou Saab et les 269 officiers tout juste promus. Parmi eux, 166 officiers de l’Armée Libanaise, 90 des Forces de Sécurité Intérieure (FSI), 11 de la Sureté Générale et 2 des douanes. Ces derniers, selon le Président, ont “choisi de suivre une voie difficile dans leur vie professionnelle”

“La sécurité est une ligne rouge. Notre peuple mérite de vivre en sécurité et d’exercer ses droits librement et sans crainte”, a estimé le chef de l’état, énonçant les autres menaces contre le Pays des Cèdres, notamment les violations israéliennes de son territoire et les risques terroristes.

Le Président de la République a été élu 13ème Président de la République Libanaise depuis l’indépendance du Liban, à l’issue d’un 46ème tour de scrutin, ce 31 octobre 2016.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.