Moins d'une minute de lecture

Le Président de la République, le Général Michel Aoun, aurait reporté à jeudi, les consultations des parlementaires libanais prévues ce lundi, à la demande du Premier Ministre sortant Saad Hariri, à nouveau favori comme futur locataire du Grand Sérail, après le retrait de l’homme d’affaire Samir Khatib.

Le Premier Ministre sortant aurait eu une réunion secrète avec le Président de la République ce samedi puis avec celui de la Chambre, Nabih Berri, ce dimanche, pour évoquer avec eux la formation du prochain cabinet. Il serait toujours enclin à la mise en place d’un gouvernement de technocrates exclusifs, ce que refusent la grande majorité des partis libanais dont le mouvement Amal et le Hezbollah.

Pour rappel, cette information intervient alors que le Liban se trouve actuellement sans gouvernement, suite à la démission du Premier Ministre Saad Hariri, le 29 octobre 2019, suite à l’attaque par des partisans du Hezbollah et d’Amal, de manifestants, place Riad el Solh.

Cette information intervient après 2 jours d’importants heurts au centre-ville de Beyrouth, entre partisans du mouvement Amal, Forces de Sécurité Intérieure, unité de protection du Parlement et Manifestants. La Ministre de l’Intérieur, Raya el Hassan, et le commandant des FSI, le Général Imad Othman ont indirectement accusé des sympathisants du mouvement Amal infiltrés parmi les manifestants d’être à l’origine des incidents entre manifestants et forces de sécurité.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.