Saad Hariri Union des banques arabes

En marge du congrès de l’Union des Banques Arabes qui se déroule actuellement à Beyrouth, le Premier Ministre Saad Hariri, qui a suspendu hier sa démission, a réitéré son appel à dissocier le Liban des conflits régionaux.

Cette politique, demande le Premier Ministre, ne doit pas seulement être consister en des mots mais il serait nécessaire de passer aux actes.

Ce qui s’est passé est un rappel pour nous tous à ce qu’on recherche l’intérêt du Liban en premier avant de regarder les problèmes autour de nous

Le Premier Ministre a insisté sur la nécessité du Liban de conduire une réelle politique de dissociation.

Saad Hariri a également rappelé son rattachement aux relations importantes selon lui, que le Liban doit entretenir avec les pays arabes.

Le Premier Ministre a également rencontré le Secrétaire Général de la Ligue Arabe Ahmed Aboul Gheit qui s’est déclaré confiant en l’avenir du Liban, alors qu’une réunion de la Ligue dénonçait les actions du Hezbollah et de l’Iran. Les ministres des Affaires Etrangères de la Ligue réunis au Caire ce lundi souhaitaient également porter devant le Conseil de Sécurité de l’ONU une résolution condamnant le mouvement chiite et Téhéran.

1 COMMENTAIRE

  1. En tout cas il a bien prouvé qu’il était un personnage politique lige dépendant du bon vouloir des Al Saoud qui l’ont convoqué chez eux d’où il annonce sa démission! Il est aussi saoudien de nationalité avec des biens en Saoudi! Ils doivent avoir suffisamment d’éléments de chantage pour se permettre une telle action interdite par le droit international! Dans tous les cas il ne peut être digne de confiance de libanais qui ne méritent pas cela!

Comments are closed.