Cedars of Lebanon
Cedars of Lebanon by Francis Frith is licensed under CC-CC0 1.0

” L’égalité des droits de l’homme est une égalité « naturelle », enracinée dans la raison ; elle justifie l’existence égale d’êtres multiples et divers, mais participant à une même essence, la « nature humaine », qui fonde leur reconnaissance mutuelle. L’égalité citoyenne est en revanche une égalité « passionnelle »,.. . Elle vise, comme un idéal infini et inaccessible, la pleine communauté d’allégeance aux mêmes valeurs, aux mêmes conceptions, aspirations et espérances. ” François Galichet, Extrait de,” La citoyenneté comme pédagogie : réflexions sur l’éducation à la citoyenneté”,
Revue des sciences de l’éducation, 2003.


Je fais partie d’une génération qui a appris des scènes vivantes. On peut y saisir ici l’essentiel d’une belle leçon. À Beyrouth en 1968, je me rappelle ce moment lumineux en compagnie de mon feu père. Il s’arrête d’un coup, reste debout et immobile devant la sortie de l’immeuble. Je lui demande tout étonné : Que se passe t-il ? Il répond d’un sourire : ” Écoute mon fils ces pas”. En prêtant l’oreille j’avais saisi sa remarque. Papa aurait pu ne rien dire. Une femme arrive. On quitte après son passage. Sur ce, va t-on choisir le candidat qui parle sans révéler sa pensée, qui promet des jours meilleurs ou qui incarne la marque citoyenne en famille et en tout lieu ?
Quel est son parcours et non seulement ses arrivées ? Y a-t-il une évolution qui relate des attitudes et des comportements décents et sensibles depuis le plus jeune âge ? D’autre part, après un centenaire de choix nuisibles et de souffrances extrêmes qui est l’électeur d’aujourd’hui ? Il continue si justement et vivement de critiquer des politiques abusives. Néanmoins, s’il ne corrige sa convenance aux règles arbitraires et aux chantages affectifs entamés depuis ses rapports en famille, peut-il espérer un changement démocratique ?

Rassurons nos enfants qu’ils peuvent ne plus taire leurs reproches pour ménager nos susceptibilités et ne plus craindre de ne pas nous ressembler . Nous avons le devoir de les aider à découvrir la force positive de leurs différences et leur autonomie afin de cheminer vers un monde d’adultes. Cessons de les surprotéger et soyons de bons exemples parmi d’autres.

Enseignons à nos jeunes que l’essentiel est de gérer leur propre vie sans devoir ressembler à quiconque. Exerçons le dialogue en face à face et non plus à travers des intermédiaires pour leur montrer que malgré les rapports conflictuels, les issues citoyennes communes existent même avec nos adversaires. Présentons le sens propre d’une démission en cas d’erreur grave ou si pour des raisons justifiées un travail ne mène au résultat prévu. Enfin, soyons ce que nous voulons de nos prochains élus, des hommes et des femmes sincères qui n’ont pas froid aux yeux, qui ne craignent la transparence mais agissent en toute conscience pour que “L’égalité citoyenne-soit-« passionnelle»”.

Joe Acoury

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.