Le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a appelé à manifester la semaine prochaine dans la banlieue Sud de Beyrouth contre la décision américaine de reconnaitre Jérusalem comme étant la capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade des États-Unis.

« Jérusalem est fondamentale », a déclaré le dirigeant du Hezbollah, décrivant la ville comme étant l’élément central de la cause palestinienne. Il a également appelé toute personne à se mobiliser sur les réseaux sociaux pour protester contre ce qui est décrit comme une nouvelle déclaration de Balfour.

Appelant à une immense manifestation ce lundi, Hassan Nasrallah a précisé ne pas l’avoir organisé ce vendredi, « jour de la rage » en Palestine pour permettre la plus grande participation possible. Il a également estimé que si ces manifestations ont lieu dans le monde, cela constituera un message au Président Américain pour remettre sur la table sa décision.

Le Bloc Parlementaire du Hezbollah a également mis en garde contre les répercussions catastrophiques de la décision américaine pouvant menacer la sécurité et la stabilité à la fois dans la région et dans le Monde. Dans un communiqué de presse, il a appelé les palestiniens et les pays arabes à confronter rapidement cette annonce du Président Américain Donald Trump.

Les parlementaires ont également estimé que cette décision pourrait rétablir les liens entre les différents pays arabes confrontés à des tensions régionales.