Un avion de type F16 a été abattu par les unités de défense anti-aériennes syriennes de la banlieue de Damas, alors qu’il tentait d’abattre un drone d’origine iranienne ce samedi matin.

Des images véhiculées par les médias israéliens montrent les débris d’un avion de chasse en feu dans le Golan, alors que les autorités israéliennes annoncent que le pilote de l’avion intercepté se serait éjecté de l’aéronef. Il serait gravement touché.

De source israélienne, on indique que le drone iranien lancé à partir du territoire syrien avait tenté de s’infiltrer en Israël. Il a alors été abattu par un hélicoptère de combat. La décision de détruire le centre d’opération de ce drone ayant été prise, un avion de chasse israélien a été envoyé vers ce dernier. Il a été touché par des défenses antiaériennes syriennes.

Les autorités syriennes annoncent, pour leur part, avoir touché plus d’un avion israélien.

De nombreux raids israéliens se poursuivent ce matin, visant la base syrienne 104 de défense antiaérienne appartenant à la Garde Républicaine Syrienne et située dans la localité d’Ad Durayj.

Du côté israélien, se multiplient sur les réseaux sociaux, les images de l’avion abattu et de la riposte syrienne.

Les vols en direction de l’aéroport international Ben Gourion ont été par ailleurs détournés.

8 missiles antiaériens syriens touchent le Liban, l’aviation israélienne viole toujours l’espace aérien libanais

Plusieurs missiles antiaériens syriens se sont abattu au Liban, provoquant l’inquiétude de la population de la vallée de la Békaa tôt, ce samedi 10 février matin.

De nouveaux raids israéliens ont depuis lieu depuis la base syrienne 104 de défense antiaérienne située dans la banlieue de Damas. Les avions de Tsahal tirant à partir de l’espace aérien libanais.

Pour rappel, ces survols constituent une violation de la résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU adoptée en 2006 à l’issue du conflit israélo-libanais et qui garantit le respect de la souveraineté libanaise sur l’ensemble de son territoire.

Le Nord d’Israël en état d’alerte, vers une situation de quasi-guerre.

Les autorités israéliennes ont décidé d’appeler la population civile du Nord d’Israël à se préparer en vue de se mettre aux abris en raison de la dégradation de la situation. Par ailleurs, ils ont également décidé de l’élargissement des bombardements à des cibles syriennes, iraniennes et du Hezbollah sur la profondeur du territoire syrien.

Le Premier Ministre israélien serait actuellement en consultation pour décider des suites à donner alors qu’un communiqué de l’Armée Syrienne met en garde Tel Aviv, estimant terminé l’aire de la supériorité israélienne sur l’espace aérien syrien.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.