Antoura sentier de la lune,  une pièce sur l’exil et le pardon, le chantage et la rédemption. Elle rassemble des personnages enchaînés à leur passé et dont la rencontre, fortuite en apparence, permettra à chacun d’accomplir son destin. La vraie personnalité des protagonistes se dessine au fur et à mesure que s’éclairent les liens qui les unissent et qui font resurgir un secret d’enfance libanaise à la veille de la guerre civile.

C’est une création franco-libanaise et un projet artistique au service du spectacle vivant et de la francophonie au Liban, au théâtre Monnot, du 26 avril au 1er mai 2022 (billetterie : à la librairie Antoine et en ligne dans toutes leurs branches).

Comment tout a commencé …
Tout est parti d’une pièce de théâtre, Antoura, sentier de la lune, écrite en 2020 par Cécile Longé, qui exerça de 2013 à 2017 les fonctions de consule générale de France à Beyrouth tout en cultivant en parallèle sa passion pour les planches.

Ses partenaires en théâtre et elle-même ont eu envie de contribuer à perpétuer la vie culturelle dans un pays en proie à une crise terrible.

Laissons-les nous raconter leur projet…
Le pitch : la pièce Antoura, sentier de la lune, éditée en décembre 2021 aux éditions Les Cygnes, se déroule de nos jours et dans le passé (années 1970), en France, au Liban et en Afrique, à un moment crucial de l’histoire d’une famille franco-libanaise enchaînée à son passé par un secret qui trouve ses racines à Antoura, dans le Mont-Liban.

Les comédiens : La pièce sera interprétée par quatre comédiens présents sur scène (Joe Abi Aad, Cécile Longé, Léopoldine Apra et Cyril Jabre) et deux autres (Charles-Henry Peler, Achtarout Aoun) que nous découvrirons en vidéo dans une scénographie très originale faisant appel aux technologies les plus modernes de mapping.

Les membres de l’équipe : Une équipe de plus de vingt personnes, dont la quasi-totalité sont des Libanais résidant au Liban, contribue à transformer le rêve en réalité. Nous n’avons fait appel qu’à des professionnels : metteuse en scène et son assistante, scénographe, ingénieurs son et lumière, graphiste, digital marketing etc. Leur compétence et leur expérience sont la promesse d’un résultat de grande qualité, que nous espérons pouvoir faire circuler ensuite en dehors du Liban.

La production consacre des moyens significatifs à ce projet ce qui explique que nous ayons lancé un appel à dons sur le site Ulule.com afin d’alléger un peu le poids financier de cette aventure.

Création théâtrale pour le Liban – Ulule
Une structure associative a été créée en septembre 2021 à Paris, sous le régime de la loi 1901, pour porter juridiquement cette production et recevoir les dons : il s’agit de l’association Les sentiers de la lune, qui a pour objectif la promotion du spectacle vivant, tout particulièrement au Liban.

La communication : Nous avons créé des pages Facebook et Instagram dédiées au projet ainsi qu’une chaîne YouTube. Nous alimentons régulièrement ces canaux, avec de anecdotes, des partages d’épisodes de notre préparation, des extraits de répétition… Tout cela a vraiment décollé depuis que la troupe s’est enfin retrouvée en live à Beyrouth !
Facebook : https://m.facebook.com/antourasdl.theatre
Instagram : https://instagram.com/antourasdl_theatre?utm_medium=copy_link
YouTube https://www.youtube.com/channel/UCfDQ7RIhU17-OIMaXZPfHig

Comment nous travaillons ? Dans un premier temps, nous avons beaucoup travaillé à distance. Cela a marché convenablement malgré les caprices des générateurs au Liban. Que de répétitions et de réunions de travail Zoom et Teams ont vu passer ! Il est vrai que nous sommes répartis sur trois pays (France, Royaume-Uni et Liban). Nous nous sommes retrouvés à deux reprises déjà et la troisième est la plus décisive. En effet, depuis fin mars 2022, la troupe est dans la dernière ligne droite intense de répétitions, mise au point des déplacements, filages en site réel avec le grand soir de la Première (le 26 avril). Nous répétons dans une salle aimablement prêtée par le couvent des Sœurs de la Charité, à Achrafieh.

Un spectacle, mais pas seulement !
Notre ambition est d’abord d’offrir un spectacle de qualité, aux meilleurs standards de la production théâtrale, et susceptible de tourner à travers le monde. Si le succès de sa création au Liban est au rendez-vous, nous souhaitons être en mesure de rééditer l’expérience, dans ce même format, à savoir une création à Beyrouth suivie d’une ou plusieurs tournées. Nous tenterons des scènes françaises, et pourquoi pas Avignon, mais aussi le monde arabe ou africain.

Nous voulons aussi, comme vous l’avez compris, faire travailler des professionnels du spectacle vivant dans leur domaine de compétence au Liban-même, qui offre aujourd’hui un nombre assez restreint de projets faute de ressources et en raison d’un public lui-même plus restreint. Cela, c’est notre deuxième ambition, une contribution modeste mais convaincue à faire que le spectacle vivant au Liban … reste en vie. Nous sommes fiers de contribuer à l’effervescence artistique qui se manifeste de nouveau au Liban depuis l’allègement des restrictions sanitaires.

Enfin, notre projet a une dimension philanthropique puisque, quelles que soient les recettes du spectacle, nous financerons plusieurs bourses scolaires à des enfants pour qu’ils fréquentent le collège Saint-Joseph d’Antoura, collège et village qui sont au fondement de l’inspiration de toute cette pièce de théâtre.

Cécile Longé

Biographie

Après des cours de théâtre dons ses années étudiantes et un participation prolongée à divers ateliers d’improvisation théâtrale, Cécile Longé a endossé le rôle de Jeanne dans l’Illusion conjugale d’Eric Assous, en 2015, puis celui de Nicole dans l’Etrange Destin de M. et Mme Wallace, de Jean-Louis Bourdon, en 2017, deux pièces données au Liban sous la conduite de la metteuse en scène Valérie Vincent. Cécile Longé a mené cette activité théâtrale en parallèle à ses fonctions de consule générale de France à Beyrouth (de 2013 à 2017).

Diplomate de carrière, Cécile Longé a été notamment secrétaire générale du Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée, directrice adjointe du Centre de Crise du ministère des affaires étrangères, et ambassadrice de France à Bahreïn. Antoura, Sentier de la lune, sa première pièce d’auteur, sera créée au Liban au printemps 2022.


Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Jinane Chaker-Sultani Milelli est une éditrice et auteur franco-libanaise. Née à Beyrouth, Jinane Chaker-Sultani Milelli a fait ses études supérieures en France. Sociologue de formation [pédagogie et sciences de l’éducation] et titulaire d’un doctorat PHD [janvier 1990], en Anthropologie, Ethnologie politique et Sciences des Religions, elle s’oriente vers le management stratégique des ressources humaines [diplôme d’ingénieur et doctorat 3e cycle en 1994] puis s’affirme dans la méthodologie de prise de décision en management par construction de projet [1998].