Crimes contre l’Humanité

Tous les actes de violence peuvent être considérés comme des crimes contre l’humanité. En dictature, la violence morale et la violence physique sont toutes deux contraires au fondement de l’humanité. En démocratie, toute utilisation  à mauvais escient de la liberté est une atteinte flagrante à ce qu’il y a d’humain en chacun de nous. En effet, se servir de la liberté pour induire en erreur des populations entières ne peut avoir que des conséquences néfastes sur l’humanité.

Au nom de la Liberté mal comprise, l’Occident a  voulu  instaurer de force la Démocratie  au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Il n’a réussi qu’à allumer l’étincelle qui a mis à feu et à sang nos régions. Des bombardements incessants sur des cibles tantôt militaires tantôt civiles. La terreur dans les cœurs. Le chaos  en lieu et place des systèmes politiques plus ou moins respectueux de l’humanité. La galvanisation des instincts religieux. Les guerres de religions. Des populations déplacées, des femmes violées, des têtes coupées, des familles endeuillées, de la peur répandue, du traumatisme et de la psychose.  Où en sommes-nous de  la Liberté et de la Démocratie dans de pareilles situations ?

Rien au monde ne peut justifier pareilles atrocités. Comment des êtres humains peuvent-ils commettre pareils crimes sur d’autres êtres humains innocents sans même les connaitre ? Peut-être que s’ils avaient eu l’occasion de se rencontrer en période de paix et loin de tout intérêt mesquin, ils auraient pu se lier d’amitié les uns avec les autres. Au nom de quel Dieu ou de quelles causes des kamikazes et des leaders du « monde libre » sacrifient-ils la vie des populations innocentes qui ne veulent que vivre en paix et dans la dignité ?

En tuant gratuitement des êtres humains, ne tuent-ils pas ce qu’il y a d’humain en eux ? Alors que dans la plupart des pays développés, des responsables s’élèvent contre la  maltraitance des animaux, ils ne trouvent aucune indécence à tuer leurs frères dans l’humanité. Considèrent-ils les populations du Moyen-Orient inférieures aux animaux ? Pour ce qui est des kamikazes, on peut les taxer pires que les animaux mais en ce qui concerne les leaders du « monde libre », je ne crois pas qu’il serait convenable de les traiter ainsi.

Messieurs les « va en guerre » à n’importe quel bord que vous appartenez, ayez pitié de ces gens qui meurent, qui ne savent pas pourquoi ils meurent et pourquoi ils ont été choisis pour aller à la mort.  Au nom du Dieu unique, au nom de l’humanité entière, au nom des causes les plus sacrées, cessez de commettre pareils crimes contre l’humanité…

The following two tabs change content below.

Samy Chaiban

Professeur de langue et de littérature françaises à la retraite, je compose des poèmes, j'écris des articles de toutes sortes pour donner mon opinion sur divers sujets d'actualité.

Derniers articles parSamy Chaiban (voir tous)