Mesdames les ministres, notre pays a besoin de ses femmes, des femmes libres à l’image de la femme dans la révolution. Cette femme qui s’est montrée à la hauteur de tous les défis par son investissement, ses interventions et ses prises de parole.

Êtes-vous libres ;

Dans vos choix et vos décisions ? 

Dans vos résolutions et vos actions ? 

Dans vos  paroles et vos expressions ? 

Et dans ce nouveau gouvernement, vous êtes les seules à représenter l’âme du soulèvement de toute une population ; la femme libanaise. Et c’est la femme libanaise dans sa révolte qui vous a portées au pouvoir aussi nombreuses pour la première fois dans l’histoire politique libanaise. C’est la femme à la bougie, c’est la femme avec des fleurs, c’est la femme colombe, c’est la femme courageuse qui ose défier et combattre pour ses droits pour vivre dans un pays libre. 

Vos CV sont à l’image de cette femme libanaise, une femme active qui voyage, qui est ouverte au monde et à ses changements, qui a des racines bien ancrées dans sa terre natale et qui a des ailes qui lui permettent de bien enrichir sa vie avec des expériences fascinantes et bien intéressantes nationalement et internationalement. Des expériences qui lui permettent de bien s’armer pour faire face aux difficultés familiales et sociétales. 

Mesdames, votre Liban est votre famille. Vous devez agir avec cet amour d’une mère à l’égard de ses enfants, avec un regard tendre et attentionné, avec cette intuition perçante pour détecter les problèmes et essayer de les résoudre dans la bienveillance et l’humilité. Vous devez agir aussi comme une mère qui devient une lionne féroce, qui rugit et attaque quant à la défense de ses enfants contre les agressions et les hostilités.

Ce mélange de tendresse, de bienveillance, d’ardeur et de combativité, le peuple Libanais en était dénué depuis des lustres. 

Assoiffé de ce mélange précieux et affamé de compassion de la part de la classe politique à son égard, il est parvenu à une forme de dégoût, à un malaise profond associé à une sorte d’amertume puisqu’il passe de déceptions en déceptions.

Enfermés dans le spleen et hermétiquement, les Libanais y sont oppressés et désespérés. Ce spleen duquel ils souffrent, c’est une forme de mélancolie qui comme un couvercle noir les enveloppe et dans ses filets cyclopéens les captive et dans ses barreaux monstrueux les emprisonne. 

Alors Mesdames, je m’adresse à vous ; 

Mme la ministre de la justice ;

Un chantier énorme vous attend ! 

Ah ! Ce palais de justice infesté de tous les maux, l’un des plus récents est le non-respect de nos anciens, par qui ? Par des juges injustes censés représenter tout ce qui est juste. Tous les maux y sévissent et la corruption l’est en premier et à tous les niveaux. Essayez de retirer un dossier sans soudoyer ! Et quel dommage, surtout pour nos fraîchement diplômés avocats, fraîchement jetés dans la vie professionnelle. Des stagiaires qu’on envoie pour faire cette sale besogne et qui commencent leur carrière dans le dégoût et l’incitation à la corruption. 

Mesurez la gravité des problèmes, ne pas rester sur l’écume des choses, ne pas céder aux tentatives de déstabilisation et aux manœuvres malsaines. Chamboulez tout ce système gangrené, pourri et pestilentiel ! Libérez cet endroit qui se doit d’être exemplaire, libérez-le de cette affliction. 

Mme la ministre de La Défense ;

Ministère de taille. Cassez ce fond de verre et percez ! Un pays; c’est une armée unie et forte. 

Procédez à des modifications courageuses sur le statut de nos officiers, renforcez-les avec un matériel à la hauteur de leur intelligence. Une fois la corruption irradiée, les moyens financiers n’en manqueraient pas. Les pays voisins y arrivent pourquoi pas nous ? 

Entretenez la confiance des Libanais vis a vis de leur armée. La sécurité est prioritaire et les Libanais doivent se sentir en sécurité dans leur pays. C’est primordial. Rappelez-vous toujours, Mme la ministre, que ce peuple a une adoration particulière pour son armée. 

Mme la ministre du travail ;

Le chantier par excellence. Une société qui travaille dans l’honnêteté est une société qui évolue dans la sécurité et dans la stabilité.

La corruption et le chômage, deux calamités qui rongent par leurs incisives notre société. Une société qui est totalement dans la détresse et bientôt, très bientôt dans la privation à cause de ces deux maux. 

Activez-vous et le plus rapidement possible pour que  la transparence devienne la toile de fond de toutes vos actions et de toutes vos initiatives et de tous vos agissements. C’est le seul remède contre le chaos et contre l’impunité. C’est aussi un moyen de dissuasion excellentissime. 

Mme la ministre de la jeunesse et des sports ;

Un seul mot ; Jeunesse. Et qui dit jeunesse dit joie de vivre, dit les meilleures années d’une vie. Et nos jeunes ne font que subir, ils ne vivent pas leur âge. Ils sont absorbés par les problèmes de leur pays et accablés par les soucis de leurs parents, alors qu’ils devaient ne se soucier que de leur avenir et de leurs études comme tous les jeunes dans d’autres pays. 

Une constatation s’impose ; Le Liban se vide de sa jeunesse et ça doit vous secouer. 

Mme la ministre de l’information ;

La transparence est également le remède contre les désinformations et les mensonges et les fakenews! 

La liberté de l’information est notre force ainsi que celle de la liberté d’expression et de la parole, préservez-les.

Mme la ministre des déplacés ;

Les déplacés seront bientôt les Libanais ! Il faut agir en connaissance de cause. 

Mesdames, il y a urgence!

Pour vous simplifier la tâche ;

Éliminez les têtes corrompues dans chaque service de vos ministères ! Arrêtez l’indifférence ! Aimez ce peuple ! Soyez l’exemple ! Soyez le baume qui apaise ses  douleurs. Osez ! Libérez les Libanais et les Libanaises de cette mélancolie qui les empoisonnent. Votre responsabilité est immense, soyez à la hauteur. À la hauteur de la Femme Libanaise ! 

Sinon, démissionnez ! 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.