À l’issue du conseil des Ministres qui s’est déroulé au Grand Sérail, le Premier Ministre Hassan Diab aurait accusé le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé d’être responsable de la chute dramatique de la Livre Libanaise face au dollar.

Selon la ministre de l’information et porte-parole du gouvernement Manal Abdel Samar, Hassan Diab a confirmé que le Liban passe par une crise monétaire majeure et que les résultats actuels ne sont pas positifs.

La Banque du Liban est responsable du taux de change entre Livre Libanaise et dollar, indique la Ministre avant de poursuivre en indiquant que si la banque centrale est incapable de contrôler la parité, il s’agit d’être honnête avec les autorités gouvernementales.

Le Ministre des finances, Ghazi Wazni, aurait présenté la situation actuelle des taux de change et le cabinet lancera une plateforme électronique dès demain pour tenter de stabiliser la Livre Libanaise, note la ministre.

Il s’agit de mettre en place une nouvelle application pour contrôler les transactions entre changeurs officiels et acheteurs de devises étrangères. La parité sera notifiée par la Banque du Liban chaque matin avant 9 heures. Ce taux pourrait alors varier chaque jour. Quant aux agents de change, ils seront dans l’obligation de respecter ce taux.

Cette annonce intervient alors que la parité de la Livre Libanaise s’est encore détériorée aujourd’hui, atteignant son plus bas historique.

Au marché noir, la parité à l’achat à atteint 6 900 LL/USD à l’achat et 7 200 LL/USD à la vente, soit loin du taux de change officiel de 1507 LL/USD et du taux instauré par la Banque du Liban de 3200 LL/USD, l’objectif actuel des autorités libanaises.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.