L’Association des Universités du Commonwealth signe la « déclaration de Montréal »: les grandes associations universitaires internationales plus que jamais engagées à travailler activement ensemble

4 minutes à lire

À l’occasion du Forum Économique International des Amériques, à Montréal, le 13 juin 2018

En 2017, lors de la 23èmeédition de cette Conférence, une table ronde organisée par l’AUF avait rassemblé les représentants de six grandes associations universitaires internationales et toutes avaient signé la «déclaration de Montréal» :

  • Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
  • Association des universités africaines (AUA/AAU)
  • Association des universités arabes (AARU)
  • Association internationale des universités (AIU/IAU)
  • Organisation universitaire interaméricaine (OUI/IOHE)
  • Union des universités d’Amérique latine (UDUAL)

Cette déclaration esquisse les formes d’une solidarité active interuniversitaire à l’échelle mondiale, face aux défis, souvent communs, auxquels sont confrontés les universités du monde, en affirmant le rôle clé des universités comme moteurs du changement des sociétés, en étroite relation avec tous les acteurs socio-économiques, et dans le respect de leur diversité. Il y est proposé que des actions communes soient menées, notamment dans les domaines suivants : accompagnement des universités pour leur ouverture au monde professionnel ; pour la prise en compte des nouveaux besoins des étudiants en relation avec l’emploi et l’entrepreneuriat ; pour accroître l’accessibilité à l’enseignement supérieur et pour améliorer la qualité des formations, de la recherche et de la gouvernance stratégique des universités.

Nous sommes heureux d’annoncer que l’Association des Universités du Commonwealth a signé cette déclaration. C’est un succès important qui démontre que toutes les grandes associations universitaires internationales se sont engagées à travailler activement ensemble au plan mondial.

Une des priorités de l’ACU est de développer des réseaux pour relever les principaux défis qui se posent aux institutions, comme le climat et la résilience, ou le respect et la compréhension. A travers cette déclaration, ces réseaux globaux peuvent ainsi faire cause commune avec les gouvernements et les décideurs pour des changements sociétaux effectifs.

L’AUF et l’ACU ont décidé ensemble de collaborer sur ces sujets pour représenter les universités, avec des projets communs et des actions concrètes. Par exemple, dans le cadre de la préparation des conférences de l’UNESCO et de la représentation des universités au plan mondial, des sessions conjointes seront organisées par les deux associations. Plusieurs domaines d’intérêt commun ont été identifiés, comme point de départ, dans différentes régions du monde, avec un accent sur l’Afrique :

  • La qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, y compris les outils d’enseignement, l’apprentissage hybride et la formation des formateurs ;
  • La coordination des actions sur le genre dans l’enseignement supérieur, y compris les politiques et l’observation partagée des mesures et leur impact ;
  • L’employabilité des diplômés dans différents contextes, y compris le développement de cycles professionnels courts et comment aider les universités à améliorer leur qualité dans ce domaine ;
  • Le partage d’expériences entre réseaux sur des sujets communs ;
  • Le rôle des universités pour la paix, le dialogue, les réfugiés ;
  • Les questions clés pour le développement durable.

À propos de l’AUF

L’Agence universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’universités francophones créée il y a plus de 50 ans. Elle regroupe près de 850 établissements universitaires sur les cinq continents dans plus de cent pays. Elle est également l’opérateur de la Francophonie pour l’enseignement supérieur et la recherche. Elle a pour mission de promouvoir une francophonie universitaire dynamique impliquée dans le développement économique et social des sociétés. Pour conduire ses actions, l’AUF développedes partenariats avec différentes organisations (UNESCO, UE, ONG, entreprises du secteur privé…). Pour plus d’informations : www.auf.org 

À propos de l’Association des Universités du Commonwealth

Créée en 1913, l’ACU est le premier et le plus ancien réseau universitaire international au monde. Cette organisation caritative britannique compte plus de 500 institutions membres, issues des pays développés ou en développement du Commonwealth. L’ACU a pour objectif de : promouvoir et soutenir l’excellence dans l’enseignement supérieur à travers le Commonwealth ; renforcer la qualité de l’enseignement et de la recherche pour permettre aux institutions membres de réaliser leur potentiel, à travers la construction de collaborations internationales à long terme dans le secteur de l’enseignement supérieur ; s’appuyer sur l’expérience et l’expertise collective de ses membres pour aborder les questions de l’enseignement supérieur international à travers une série de projets, de réseaux et d’événements.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.