Le Ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques Raymond Ghajjar a indiqué que, pour l’heure, le Liban ne compte pas négocier avec l’Iran concernant l’importation de fioul.

Il démentait ainsi les propos du dirigeant du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah qui indiquait que des discussions étaient en cours au sein du gouvernement pour l’achat par le le Pays des Cèdres de produits raffinés iraniens à payer en Livre Libanaise. Ainsi, ces achats pourraient amoindrir la pression sur les réserves monétaires de la Banque du Liban, alors que le Pays des Cèdres importerait pour 6.5 milliards de dollars de carburant annuellement.

Le ministre a également précisé que les autorités libanaises discuteraient actuellement avec l’Irak et non l’Iran au sujet de l’importation de fioul.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.