Moins d'une minute de lecture

Le Ministre de l’Energie et des ressources Hydrauliques Raymond Ghajjar a annoncé une prochaine amélioration d’ici 48 heures de la distribution d’électricité.

Cette information intervient dans un contexte où l’électricité est plus rationnée que d’habitude, avec une production qui n’atteint que 1 200 mégawatt pour une demande moyenne de 3000 mégawatts.

En cause, selon les autorités libanaises, les retards pris par la société algérienne Sonatrach à approvisionner les centrales électriques libanaises après que 2 de ses tankers ont été saisis par les autorités judiciaires sur fond de scandale de fioul frelaté. Son représentant a, d’ailleurs, été arrêté au Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.