Le Département central des statistiques de la présidence du Conseil des ministres a annoncé que la hausse des prix a atteint 3.89% pour le mois de septembre. Cependant, cette hausse atteindrait 136.8% pour la période entre octobre 2019 et octobre 2020.

Cette information intervient alors que les experts estiment que la parité de la livre libanaise devrait à nouveau se dégrader face aux possibles pénuries qui pourraient survenir alors que les réserves monétaires de la Banque du Liban seraient sur le point d’être épuisées, cela en dépit des pronostics faisant état d »une amélioration des conditions économiques en 2021 avec un scénario prenant en compte le déblocage de l’aide du FMI et de la communauté internationale.

Ces experts jugent en effet que faute d’un audit juricomptable des comptes de la Banque du Liban, cette aide ne pourrait donc se faire, amenant à une dégradation au contraire des conditions économiques.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.